Newsletter ActuaBD

Paradise - T1 : La Saison des Orages - Par Sokal & Bingono - Casterman

  • Nous avons consacré un [large article->2868] au lancement de la nouvelle collection White Birds des éditions Casterman. Un label où « {seront édités des thématiques ou des univers issus du jeu vidéo ou du multimédia, ou entretenant d'étroites correspondances avec des mondes virtuels} », selon {{Louis Delas}}, le directeur général des éditions Casterman. Le premier album, {Paradise}, une adaptation du prochain jeu de Benoît Sokal, vient de paraître.

Le créateur de Canardo s’est associé à un jeune dessinateur, Brice Bingono, et nous entraîne dans la Mauranie, un pays africain imaginaire, où un roi malade semble être en passe de se faire renverser.

Rodon, monarque implacable, attend l’arrivée de sa fille qu’il n’a plus vue depuis des années. Mais l’avion qui l’amène est abattu par les rebelles. Elle survit miraculeusement, néanmoins le choc de l’accident l’a rendue amnésique. Elle ne se rappelle ni de son passé, ni de son identité. Elle est recueillie et soignée par un prince et se présente donc à ses serviteurs sous le nom d’Ann Smith, le patronyme qui est mentionné sur son passeport. Le prince découvre avec étonnement le nom de sa protégée. Ann Smith est l’auteur d’un ouvrage sur la Mauranie paru le siècle dernier...

Les auteurs nous promettent que cette bande dessinée ne sera pas une simple copie du jeu vidéo dont ils illustrent parrallèlement l’univers. Ce premier album introductif nous entraîne dans un univers contrasté, une Afrique moite, poussiéreuse mais cependant chaleureuse grâce aux luxuriantes ambiances de palais, marques d’un art de vivre jouisseur.

Bingono, le dessinateur, signe ici son premier album. Son trait manque encore parfois de maturité, surtout dans la représentation des personnages secondaires qui sont parfois un peu trop caricaturaux. Les atmosphères sont rehaussées magistralement par les couleurs de Jean-François Bruckner.

Il nous faudra cependant attendre les prochains albums afin de percevoir s’il s’agit là d’une œuvre à part entière, ou d’un coup marketing pour promouvoir la sortie prochaine du jeu vidéo...

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire un extrait

Merci à Laurent Boileau pour les propos de Louis Delas.

 
Newsletter ActuaBD