Parasite édition originale T. 2 - Hitoshi Iwaaki - Glénat

12 juin 2020 0
  • Après une mise en standby du fait de la pandémie, la réédition du chef d'oeuvre d'Hitoshi Iwaaki revient dans nos librairies plus tranchante et dérangeante que jamais. Au programme de ce second tome : affaires de famille et symbiose en construction noyées sous des rivières de sang.
Parasite édition originale T. 2 - Hitoshi Iwaaki - Glénat
© Glénat / Hitoshi Iwaaki.

Parasite, c’était la claque nippone de la fin des années 1980. Manga à mi-chemin entre l’horreur, le gore et la science-fiction, Glénat a décidé de nous offrir une réédition de cette série culte dans sa version originale, en grand format et avec des pages en couleurs s’il vous plait !

Après un premier tome plaçant ses personnages et nous présentant les enjeux de l’intrigue, le second volume rentre véritablement dans le vif du sujet avec une confrontation attendue entre Izumi et Migy, le duo au centre de l’histoire, contre un adversaire prêt à toutes les bassesses pour les atteindre. On en apprend également plus sur la nature même de ces parasites, leurs pouvoirs et leurs limites. Mais le véritable point d’orgue du tome, c’est le drame qui frappe la famille d’Izumi, n’en laissant aucun membre indemne.

© Glénat / Hitoshi Iwaaki.

L’auteur s’intéresse particulièrement aux conflits internes du personnage principal qui ne sait pas s’il est réellement humain ou alien, un questionnement au final assez évident mais très bien mené et qui donne à réfléchir sur la nature de notre humanité. On retrouve là des thèmes déjà abordés dans le premier tome qui sont ici développés d’une manière différente, et tout autant pertinente.

L’auteur manipule son personnage principal pour le rendre tantôt d’une bestialité animale, tantôt d’une humanité confondante : c’est toute la dualité du genre humain, avec ou sans parasite, qui est illustrée à travers ce qu’il vit.

La partie graphique est, sans surprise, irréprochable, et la lisibilité des combats pourtant d’une grande complexité est impressionnante. Iwaaki s’amuse avec les possibilités offertes par le concept de parasites indépendants cohabitants dans le corps d’humains, donnant lieux aux images dérangeantes et captivantes si caractéristiques du titre.

On retrouve donc bien dans ce second tome la recette qui fait le succès de la série. Les scènes d’affrontement sont splendides, d’un dynamisme rare, et la partie plus "psychologique" du récit est très bien construite et crédible. Sans spoil, on en découvre plus sur la manière dont Migy et Izumi sont complémentaires, au travers de scènes de "power up" absolument jubilatoires dont seuls les mangas ont le secret.

On a hâte de dévorer la suite...

© Glénat / Hitoshi Iwaaki.

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

"Parasite édition originale T. 2" - Hitoshi Iwaaki - Glénat - 27/05/2020 - 282 pages - 10,75€.

  Un commentaire ?