Parker & Badger - T8 : « Ça t’amuse ? » - Par Marc Cuadrado – Dargaud.

23 avril 2011 0 commentaire
  • {{[Marc Cuadrado->art5191]}} semble décidé a vouloir s’échapper d’une routine créative. Dans {Parker et Badger}, il avait déjà raconté la jeunesse de ses (anti-) héros (T5), fait voyager ses deux loosers aux USA (T6), ramené Parker et Badger dans leur pays en compagnie de deux personnages hauts en couleurs... Voici qu’il leur met dans les pieds un jeune louveteau hargneux et collant ! Situations cocasses garanties!

Parker et Badger ont toujours eu des difficultés à payer leur loyer. Ils ne vivent que de petits boulots. Enfin, quand Parker veut bien travailler. Car ce dernier est plutôt flemmard et ne rêve que de se la couler douce… Parker a également l’art de s’attirer des ennuis. Heureusement que son copain-blaireau, Badger, remet continuellement de l’ordre dans leur vie, sinon elle se transformerait bien vite en désastre !

Parker et Badger sont cloîtrés dans leur appartement. Il n’ont plus un euro pour payer le loyer à Monsieur Garcia. Celui-ci campe sur le palier, bien décidé à ne pas laisser sortir ses locataires tant qu’ils ne se seront pas acquittés de leur dû. Parker et Badger vont devoir trouver une solution.

Un étonnant personnage va alors sonner à leur porte. Un jeune louveteau qui vend des barres de chocolat pour financer la construction d’un refuge pour animaux abandonnés. Parker et Badger acceptent de lui en acheter une, à condition qu’il détourne l’attention de Monsieur Garcia. Parker ouvre la porte pour saisir la barre chocolatée quand l’homme arrive en courant pour s’interposer. Il veut empêcher que les mauvais payeurs ne se barricadent à nouveau. Parker parvient heureusement à fermer la porte d’entrée de l’appartement et à échapper une nouvelle fois à son propriétaire.

L’humour de Marc Cuadrado est d’une efficacité redoutable. Au fil de albums, l’auteur a développé une foule de personnages chatoyants pour pimenter ses saynètes humoristiques. Après la blonde américaine déjantée et un peu folle, Nicolette, voici Théo, un jeune louveteau qui n’a rien d’angélique.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire les chroniques des T1, T2, T3, T4 et T6

Lire une interview de Marc Cuadrado (Mai 2007)

Commander le T8 de Parker & Badger chez Amazon ou à la FNAC

Illustrations : (c) Cuadrado & Dargaud.

  Un commentaire ?