Pascal Brutal T2 : Le mâle dominant – Par Riad Sattouf – Fluide Glacial

29 août 2007 0 commentaire
  • « {La France, le futur, un bouc, des Torsion, une gourmette : la virilité} », telle est la définition de Pascal Brutal, un djeun du futur qui vit dans une France dont Alain Madelin est le président. Riad Sattouf continue à explorer son personnage, incarnation de la virilité à l’état brute.

L’avenir imaginé par Riad Sattouf a des aspects inquiétants : prisons de haute sécurité, villes de grande solitude dont les périphériques «  se mangent eux-mêmes la queue, dans des festins éternels », couples fidèles sans sexe avant le mariage, vivant dans le respect des parents et dans une envie frénétique de faire des bébés…

Paris est devenu l’un des endroits les plus riches du monde avec ses quartiers réservés aux millionnaires, en dollars chinois car entretemps l’euro s’est effondré. La Belgique est devenue une gynarchie, un système politique de domination violente par les femmes et où les hommes ne peuvent que sortir couverts d’une combinaison anti-virilité sous peine de devenir sexuellement disponible. Diam’s revient après vingt ans d’absence. Enfin, la Bretagne est devenue autonome et il y est interdit de chanter le Bro Gozh autrement qu’en breton.

Pascal Brutal est particulièrement adapté à cet environnement : costaud, basiquement intelligent, armé d’une gourmette et de Torsion, juché sur sa Kawa, il peut s’adapter à toutes les situations, même les plus extrêmes. Son super-pouvoir à lui ? Son corps a développé une ultra-sensibilité aux phéromones. Sa kryptonite ? Son homosexualité refoulée. À la moindre faiblesse, elle remonte à la surface. Inutile de dire que cela entraîne son lot de situations cocasses.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?