Pelote dans la fumée, T.1 : L’été / L’automne - Par Miroslav Sekulic-Struja - Actes Sud

6 janvier 2014 0
  • Pelote est un petit garçon renfermé sur lui-même, c'est même pour cela qu'on l'appelle ainsi. Avec ses amis Bourdon et Capot le borgne, et toute la bande, il fait de temps en temps le coup de poing contre une bande rivale, puis s'en va panser ses plaies dans l'orphelinat voisin. C'est un monde cru et coloré, à fleur de peau, que nous fait découvrir Sekulic, d'une poésie rugueuse, d'une infinie tendresse.

"Tout ce que je sais du dessin, je l’ai appris grâce aux bandes dessinées", nous dit Miroslav Sekulic qui, à l’exemple de son héros Pelote, vit de peu. C’est pourtant bien un travail de peintre, exécuté avec une ardeur étonnante, que nous avons sous les yeux.

Né en Croatie, à Rijeka, en 1976, Sekulic a commencé à dessiner à l’âge de quatre ans sur les murs de la maison familiale. Aujourd’hui, c’est le même enfant de quatre ans qui réalise des fresques murales que l’on croirait naïves si l’on ne remarquait la puissance de ses compositions, le génie des couleurs, et ses personnages qui respirent l’empathie. Ses premières publications, ce sont de rares illustrations pour des magazines de son pays ou pour des livres, comme cette couverture pour la version croate de L’Automne à Pékin de Boris Vian, l’un de ses auteurs favoris.

Mais les choses sérieuses commencent pour lui lorsqu’en 2010, grâce au soutien de Mišo Uštulica, responsable de l’Institut Français de Zagreb, il est sélectionné comme finaliste, sur plus de 450 candidats, au concours Jeunes Talents au Festival d’Angoulême. Il en décroche le troisième prix. Dans la ville charentaise, il rencontre Thomas Gabison, son éditeur chez Actes Sud, avec qui il peut concrétiser son premier projet : Pelote dans la fumée. Entre-temps, il avait publié une courte histoire en Italie dans la revue Internazionale mais, malheureusement, les deux premières pages ont été inversées. C’est dur les débuts de jeune auteur de bande dessinée...

Pelote dans la fumée, T.1 : L'été / L'automne - Par Miroslav Sekulic-Struja - Actes Sud
Miroslav Sekulic en septembre 2012 à Paris
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Il est incroyablement attachant, l’univers de Sekulic, même si son histoire a l’air de se dérouler au fil de l’eau, celle d’un gamin né dans la pauvreté, vivant dans la précarité d’un pays où l’on croit entendre la rumeur sourde du canon, où la violence est le maître-mot de l’existence.

Tous ses personnages sont exubérants, fantasques et sans lendemain, écorchés, écrasés par la vie, et cependant incroyablement vivants : Bourdon, souffre-douleur de ses camarades jusqu’à ce que, endurci, il devienne le colosse qui défende ses copains avec lequel il est inséparable ; Capot le borgne et son œil de verre, celui qui osait tout, et qui disparut un jour sans laisser de traces ; le directeur de l’orphelinat, surnommé Le Shérif, fumeur comme une cheminée d’usine, la main dure et le cœur tendre ; la pute aux gros seins où, parfois, pour quelques pièces, le nez de Pelote vient se perdre...

Par une palette de couleurs qui ne se revendique de rien, mais où l’on retrouve la force évocatoire des meilleurs individualités de l’art brut, Sekulic sidère. Chaque image raconte une histoire et son histoire est truffée d’images, jusque dans les images elles-mêmes, où l’on s’arrête, là sur un visage, là sur un acrobate désabusé, là sur un graffiti grivois... Un univers d’une incroyable richesse, à l’horizon infini.

Pelote dans la fumée, T.1 : L’été / L’automne - Par Miroslav Sekulic-Struja
(c) Actes Sud

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?