Philippe Aymond : « Le destin de Suzan va basculer de façon assez importante. »

3 novembre 2008 0 commentaire
  • Lors du Rendez-vous international de la bande dessinée de Gatineau, le dessinateur Philippe Aymond, invité d'honneur de l'Alliance française d'Ottawa, s'est entretenu avec nous à propos de sa dernière exposition et du prochain album de {Lady S.}(Dupuis), qui sortira très bientôt.

À l’occasion du Rendez-vous international de la bande dessinée de Gatineau, l’Alliance française d’Ottawa a tenu l’exposition Philippe Aymond, du réel à la BD. Pouvez-vous nous expliquer le concept derrière cette exposition ?

Le concept est très simple : Quand on m’a proposé de faire une exposition sur mon travail, j’ai ressorti toutes mes planches depuis mon premier album, c’est à dire depuis 1990, et puis je me suis dit : "Qu’est-ce que je fais ? Soit je prends mes dernières planches et je les expose, soit j’essaie de trouver un petit éventail de tout ce que j’ai fait jusque là." Et c’est ce que j’ai choisi de faire. Je n’ai pas pris de pages de mon premier album. Je n’ai pas été jusque là, quand même. Je n’ai pas voulu faire affront aux gens qui venaient me voir ! Mais à partir du quatrième album jusqu’à maintenant, j’ai fait une petite sélection des planches que j’ai réalisées.

D’où est né ce projet ?

Tout cela s’est passé tout naturellement, par l’intermédiaire du diffuseur des albums de Dupuis au Canada qui travaille en partenariat avec les Rendez-vous de la bande dessinée et avec l’Alliance française. Ils ont l’habitude de travailler ensemble. Ils s’entendent bien. Il y a déjà eu des expositions les années passées. Ils m’ont contacté, m’ont demandé si j’étais d’accord de venir. J’ai dit oui tout de suite. J’étais vraiment très très heureux. Surtout quand ils m’ont donné la liste des dessinateurs précédents, des expositions précédentes : Régis Loisel, François Boucq,... Ça m’a beaucoup impressionné.

Philippe Aymond : « Le destin de Suzan va basculer de façon assez importante. »
Philippe Aymond en séance de dédicaces
Philippe Aymond en séance de dédicaces

Le prochain album de votre série Lady S., en collaboration avec Jean Van Hamme, Une taupe à Washington sortira le 5 novembre prochain. Peut-on avoirs quelques détails ?

Il se trouve que ça se passe pendant une campagne présidentielle aux États-Unis, autour de la Maison Blanche et qu’il y aurait quand même quelques petites magouilles un peu louches autour de la présidence.

Doit-on y voir un lien avec l’actuelle campagne présidentielle ?

Pas exactement, mais il se trouve que Jean Van Hamme est très très à l’écoute de l’actualité et je pense qu’il a un peu préparé son coup pour que, justement, l’album sorte à peu près au moment des élections. Ça va être vraiment de l’actualité immédiate mais dans un an, dans deux ans, on ne fera plus du tout le lien.

Lady S. T.5 : "Une taupe à Washington" par Aymond et Van Hamme (c) Dupuis

À la fin de Jeu de dupes, il semblait que Suzan avait laissé savoir au CIRCAT qu’elle ne travaillerait plus pour eux. Est-ce qu’elle sera de nouveau mêlée à cette agence secrète ?

Il se trouve que le prochain album ne parle finalement pas tellement du CIRCAT. Le destin de Suzan va basculer de façon assez importante. Mais je ne vais pas vous en dire plus.

Où en est votre autre série ?

ApocalypseMania devrait sortir l’année prochaine. Les lecteurs commencaient à s’impatienter un peu. J’en voyais de plus en plus qui me demandaient : "Mais alors, la suite c’est pour quand ?". Donc là, on peut le leur dire : c’est pour bientôt !

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?