Philippe Geluck va enfin faire de la bande dessinée

22 octobre 2008 0 commentaire
  • A l'occasion des 25 ans du Chat, son 'papa' nous a accueilli dans son nouveau studio pour nous faire part de son actualité : les albums anniversaires du félin philosophe, mais également la nouvelle série qu'il va scénariser.

Philippe Geluck nous l’avait annoncé : il souhaitait s’éloigner de la campagne brabançonne pour rejoindre Bruxelles. C’est donc dans une ancienne brasserie, transformée en studio, qu’il s’est installé. Lui qui travaillait auparavant seul dans son petit bureau, est maintenant entouré de toute une équipe : Philippe Geluck va enfin faire de la bande dessinée
une traductrice propage les pensées du Chat en néerlandais, une maquettiste réalise les travaux divers tels que les agendas et autres projets, un réalisateur débroussaille les premières animations du Chat pour des essais en dessin animé, sans oublier les assistants qui l’aide à ranger sa production pléthorique. Cette équipe ne pourrait pas être complète sans Serge Dehaes, qui s’occupe de la mise en couleurs.

Pour commémorer les 25 ans de son personnage, Philippe Geluck publie deux albums anniversaires qui retracent l’évolution du Chat : "Selon l’album (normal ou version anniversaire), on retrouve une ou deux pages de gags inédites par année. Ceux-ci sont aussi mis en valeur par une sélection de dessins récents, et comme j’ai maintenant pris l’habitude, une petite histoire en quelques planches traitant du Festival d’Angoulême. Les anciens gags n’avaient pas été retenus à l’époque, car je n’ai pris que les meilleurs, mais je devais à la réalité historique de dévoiler ces images d’époque. Ces dessins d’il y a 25 ans me paraissent avoir été réalisés par un autre, et j’ai donc parfois ce regard bienveillant envers un jeune débutant, qui doit encore travailler pour atteindre le niveau de l’auteur émérite que je suis."

Le documentaire qui passera ce jeudi 23 octobre sur France 5 a été l’occasion de faire un bilan sur les différents styles du Chat : "Isabelle Mergault trouve ainsi que le Chat peut sortir des trucs totalement pourraves, mais toujours drôles car le personnage donne lui-même cet effet comique. Pour moi, le Chat est d’un ridicule maîtrisé : il n’a pas peur de toucher le fond, et même de prendre une pelle pour creuser encore plus bas, mais ce qui le sauve, c’est qu’il sort des trucs inattendus. Il joue sur l’ironie, l’absurde, le langage autant que le visuel, le second degré, le jeu de mots, l’humour grinçant voire noir, un peu de satire politique, etc. En réalité, il faut un juste mélange de cet ensemble pour éviter de tomber dans la monotonie." Le Chat a neuf cordes à son arc !

Le chocolatier Galler, inventeur des Langues de chat, apporte le gâteau d’anniversaire

Si le Chat a 25 ans, et sa Vénus de Milo bientôt 20, on peut se demander quel âge a réellement Philippe Geluck dans son esprit d’auteur : "Quand je dessine le Chat, j’ai toujours 25-30 ans. Même plus jeune, je pense que j’avais cet âge-là dans ma tête, car c’est le moment de la vie où l’on a fait un gros plein de culture, et où l’on est encore en pleine possession de ses capacités. C’est ma mentalité, et je compte bien y rester."

En plus des différents coffrets et du supplément Télérama, on a encore pu voir différents objets à l’effigie du Chat apparaître sur les devantures, tels que le jeu de société et le billet à gratter (belge). Si Geluck reçoit beaucoup de demandes, il n’en accepte globalement que deux par an, mais comme celles-ci ont tendance à se cumuler, l’effet visuel devient de plus en plus important. "Je goûte la facette populaire du Chat tout en propageant son côté irrespectueux, qui ose rire de tout, même du client. Mon personnage reste lui-même, peut se moquer du produit sans jamais se renier. Je suis donc un artiste heureux, car je travaille en toute liberté." On espère tout de même qu’on ne verra jamais un aliment pour souris à son effigie, ce serait le monde à l’envers.

Les derniers mois de l’auteur ont été assez éprouvants : tout en faisant partie de l’équipe de Siné Hebdo, en continuant à passer sur Europe 1, et en faisant une émission par mois chez Drucker, Geluck s’est partagé entre le salon et la foire du livre, le documentaire de France 5, l’exposition du Chat (qui devrait sous peu devenir permanente), les deux albums et les divers suppléments. Un peu de répit, le prochain album sera publié dans deux ans, mais entre-temps, nous pourrons lire l’année prochaine un nouveau livre qui reprendra des chroniques réalisées pour un quotidien belge, et qui gardent ce côté mordant et intemporel qui plaît tant à ses lecteurs. "Je travaille également sur un 48 pages BD, dont je suis co-scénariste avec le dessinateur Devig. J’ai d’ailleurs déjà publié deux recueils de ses dessins dans ma collection C’est pour offrir : Humour noir et Râpé à mort ! Cette série sera une histoire d’aventure et d’humour, qui, si tout va bien, sortira pour 2009. Scénariser est un tout nouvel exercice pour moi ! A côté du Chat qui est souvent un dessin de presse, on pourra dire que je m’attaque réellement à la bande dessinée."

Requinqué dans son nouveau studio, Philippe Geluck est toujours prêt à nous faire rire et réfléchir avec ses réflexions à l’emporte-pièce qui recèlent toujours un part d’authenticité n’appartenant qu’à lui.

Loin des campagnes, Philippe Geluck médite maintenant en regardant les arrières-cours bruxelloises

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander la version standard du dernier album du Chat sur Internet
- Réserver sur Internet le supplément Télérama pour l’anniversaire du Chat
Lire la précédente interview de Philippe Gelcuk
Les derniers albums du Chat : la Marque du Chat, et la mathématique du Chat.
Sur le site de notre partenaire France 5, voir les premières pages d’une vie de Chat, et un extrait du documentaire passant ce jeudi 23 octobre.
Toutes les illustrations et les effigies du Chat sont © Philippe Geluck.
Les photographies sont © CL Detournay.

  Un commentaire ?