Pierre Paquet : "Nous avons complètement repensé le catalogue des éditions Paquet"

3 février 2016 4 commentaires
  • L'expo Amphoria (Bob & Bobette) qui se tient actuellement au Centre Belge de la BD à Bruxelles a été l'occasion de rencontrer Pierre Paquet, l'éditeur genevois qui se charge de la publication francophone des nouvelles aventures des personnages de Willy Vandersteen. Celui-ci nous a exposé la stratégie de développement de son groupe éditorial quelque peu chahuté ces derniers temps.
Pierre Paquet : "Nous avons complètement repensé le catalogue des éditions Paquet"
Amphoria T2 : Jerusalem
La reprise new look de Bob & Bobette par Charel & Marc Legendre (c) Paquet

Pierre Paquet, comment s’est déroulée la connexion entre les ayants droit de Willy Vandersteen et les éditions Standaard ?

Pierre Paquet : J’avais contacté la famille Vandersteen dans le cadre d’une collection de livres patrimoine que je prépare depuis un certain temps et, éventuellement, pour lancer des bouquins one-shot hommages dédiés à Bob & Bobettte. À l’époque, ils travaillaient justement sur la série Amphoria mais l’info n’avait pas encore filtré... D’abord suspicieux, ils m’ont demandé si j’étais au courant de quelque chose. Je leur ai répondu que non, ils m’ont alors mis au parfum. Finalement, ils m’ont proposé l’édition francophone de Bob & Bobette car nous étions sur la même longueur d’ondes concernant cet univers.

Vous avez publié en 2014 les trois premiers albums de la série Amphoria. Quel bilan faites-vous de cette expérience ?

Il y a deux choses : nous avons reçu un très bon accueil dans la partie francophone belge. Par contre, en France, chez les libraires, le fait qu’il soit estampillé “Bob & Bobette” sur la couverture a plutôt été un frein : lorsque je demandais à un libraire français s’il avait lu Amphoria, il me répondait non parce que c’est un remake de Bob & Bobette. Tandis que lorsque je présentais la série sans spécifier que c’est un Bob & Bobette, là, ils me disaient que c’était une super BD !

Ce qui est ambigu, avec ce titre, c’est que les fans de Bob & Bobette achètent la série parce qu’il ont lu la BD dans leur jeunesse. Mais d’un autre côté, il y a tout un public qui ne connaît pas Bob & Bobette et qui pourrait être séduit par Amphoria. Mais celui-ci ne pourra pas connaître ce titre parce qu’il y a des libraires qui le boycottent ou ne le mettent pas en avant. Ça bloque des ventes.

Si je vous comprends bien, Bob & Bobette a une image désuète au niveau de la France, ce qui dessert la série. À quoi cela est-il dû, selon vous ?

Bob & Bobette n’a jamais eu beaucoup de succès en France. Par contre en Suisse, c’est autre chose, c’est une série bien installée chez nous. Je me souviens que, dans mon enfance, on en trouvait partout des Bob & Bobette. Je pense qu’il y a là un vrai travail à faire de notre part.

Nous avions mis en place une stratégie pour développer cette série mais actuellement, nous sommes en train de totalement repenser le concept. Entre le moment où nous avions lancé la structure et aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé. À l’époque il n’y avait que la maison d’édition Paquet et aujourd’hui nous avons cinq structures. Nous sommes donc en train de travailler afin de tout restructurer et proposer le meilleur écrin possible à nos titres, dont Bob & Bobette.

Expo Amphoria
Quelques photos de l’expo qui se tient actuellement au CBBD de Bruxelles

Vous évoquiez tout à l’heure d’autres projets autour de Bob & Bobette. Allez-vous conserver l’esprit flamand qui est très présent dans les albums de la série classique ? Je pose la question car en son temps, Willy Vandersteen avait - un peu - atténué le côté “terroir” de sa série afin d’en faciliter l’exportation, même si il restait très présent malgré tout.

Le cadre poétique, imaginaire, un peu “délirant” de Bob & Bobette ? Il y a, dans l’œuvre de Willy Vandersteen, un côté complètement fou qui peut paraître un peu bizarre auprès de certains publics mais moi, je considère cela comme une sorte de poésie.

Dans le projet que nous développons autour de Bob & Bobette, nous avons été chercher des scénaristes francophones, français, pour justement ne pas avoir ce côté trop belge...

Comme Morvan, par exemple ?

Oui, comme Jean-David Morvan que nous avions contacté, c’est exact.
Après, notre propre développement a aussi mis un frein à ce projet-là, car nous avions fait une restructuration en interne. Il a donc fallu que nous remettions tout cela en place. Tous les projets étaient en stand by car mon objectif est de tous les mener à leur terme. Je crois en ces projets, mais je veux le faire dans de bonnes conditions, ce qui n’était plus le cas depuis un certain temps. Publier les trois premiers albums d’Amphoria m’a aussi ouvert les yeux sur la manière dont il fallait bien présenter le titre sur le marché français. Une expérience qui va nous servir pour les prochains titres de notre catalogue.

Le public francophone a-t-il été choqué par cette modernisation de Bob & Bobette ?

Vous savez, le scénario de Marc Legendre est très intelligent et les choses sont amenées de manière à ce que cela ne heurte pas les lecteurs historiques. Et puis, il y a de la nouveauté et c’est aussi plus adapté à notre époque et à une certaine génération qui n’ira pas lire le Bob & Bobette classique. Il y a ceux qui vont le lire parce que leurs parents lisaient Bob & Bobette mais il y a aussi ceux qui voudront lire cette série pour l’histoire, tout en faisant abstraction des références à la BD historique. C’est un défi assez complexe.

Pourriez-vous nous dire un mot du label que vous avez créé, Place du Sablon ?

La collection Place du Sablon existe déjà mais comme je vous l’ai expliqué, les choses ont mis du temps à se mettre en place.

Il y a deux ans, nous avions racheté les éditions Emmanuel Proust (EP) qui sont situées à Paris. Nous avions alors complètement repensé le catalogue et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il fallait mettre en place cinq structures. Aujourd’hui, il y a donc cinq labels, cinq maisons d’édition officielles qui ont chacune leurs particularités :

  • Paquet
  • EP
  • Kramiek, pour tout ce qui est humour et aventure jeunesse.
  • Chours, pour l’édition jeunesse.
  • Place du Sablon

Je pense que Bob & Bobette doit être intégré dans l’un de ces labels, la structure belge pour être précis. Nous avons tout remis à plat et nous avons même signé avec un nouveau distributeur. Avant, nous étions distribué par Flammarion Paris. Aujourd’hui, nous avons conclu un deal avec MDS pour la distribution et la diffusion. Il y a un vrai partenariat qui s’est créé. Il y a un vrai développement sur la Belgique qui est en train de se préparer avec André Taymans à la barre.

Quel tirage prévoyez-vous pour Place du Sablon ?

Je prévois une quinzaine d’albums par an maximum. Pour cette collection, nous mettrons l’accent sur la présentation. Il s’agira de livres très beaux, qui bénéficieront d’une belle maquette, un beau papier à fort grammage. Ce seront des livres de luxe mais à des prix abordables. Cela signifie aussi que nous ne ferons pas de gros tirages car nous voulons accompagner au mieux chaque albums lors de leurs sorties.

En dehors de Bob & Bobette, quels sont les titres ou auteurs que nous retrouverons chez Place du Sablon ?

Le premier livre que nous avons publié est une réédition de Francis Carin et François Rivière... Enfin, c’était plus qu’une réédition puisque nous avons dû rescanner les planches de l’époque d’un bouquin qui s’appelle Sydney Bruce, signé des même auteurs et qui était paru chez Glénat. Nous avons publié les deux premiers tomes avec une nouvelle mise en couleur et les auteurs travaillent actuellement à un tome trois qui paraîtra l’année prochaine. C’est un peu cela l’idée de Place du Sablon : proposer des rééditions et, si les auteurs sont contents, faire de nouveaux albums.

Mon raisonnement peu paraître nébuleux pour certaines personnes mais je peux vous dire qu’avec mes équipes, nous savons où nous allons et le résultat n’en sera que plus beau d’ici un an.

Propos recueillis par Christian Missia Dio

Voir en ligne : Le site des éditions Paquet

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Paquet parle des nouveaux albums de Bob et Bobette mais ne fait pas mention de la réédition des albums originaux en version restaurée

    Serait-il possible d’avoir une confirmation ou infirmation à ce sujet ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • Répondu par Christian Missia Dio le 4 février 2016 à  16:09 :

      Bonjour Pacôme,

      Si vous faites référence aux trois premiers albums d’Amphoria, ceux-ci seront réédités dans la collection Place du Sablon.

      Bien à vous.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Pacome le 4 février 2016 à  21:21 :

        Je parlais des premiers livres de Vandersteen (l’île d’Amphoria...) dans leur édition originale avant que le Studio Vandersteen les redessine en partie (un vrai massacre)

        Paquet avait annoncé une version restaurée, colorisée et avec une nouvelle traduction , il n’en parle pas dans votre interview

        Répondre à ce message