« Plan à 3 » au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris

19 octobre 2019 0 commentaire
  • EXPOSITION - Réunir en un seul lieu trois pôles francophones européens majeurs d’influence de la bande dessinée mondiale qui, de nos jours encore, continuent d’irriguer le 9e art, tel est le projet de cette exposition qui nous fait découvrir au cœur de Paris un foisonnement créatif surprenant issu d’un métissage graphique qui dépasse largement les frontières européennes sans pour autant renoncer à sa prestigieuse filiation. Réédition d’une exposition vue à Lyon BD, cet accrochage a été « améliorée » par un focus sur six créateurs belges de Wallonie-Bruxelles.

À travers une série d’étapes qui sont autant de mots-clés : hommages, continuations, évolutions et alternatives, le parcours mélange dans un joyeux patchwork classiques et modernes, BD adulte et BD jeunesse, 48cc et romans graphiques, BD mainsteam et BD alternative, BD d’aventure et BD autobiographique ou de reportage au carrefour d’influences européennes, US et japonaises. Une exposition qui constitue un panorama façon puzzle de la création actuelle dans l’espace francophone européen.

« Plan à 3 » au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris
Un parcours fertile articulé sur des thématiques contemporaines.

« Nous n’avons pas cherché à être exhaustifs » nous dit le commissaire de l’exposition Jean-Christophe Deveney. Mais son parcours rassemble cependant des artistes aussi « mainstream » que Zep, Zidrou, Émile Bravo ou Fabien Vehlmann que des personnalités plus pointues comme Thomas Ott, Dominique Goblet ou Ilan Manouach.

Après un hommage aux classiques (Töpffer, Hergé, Peyo, Franquin, Bretécher, Wasterlain) par des auteurs contemporains, un focus est fait sur les « continuateurs » de Spirou (Bravo, Zidrou, Frank Pé, Vehlmann & Yoann), de la tradition de la BD jeunesse (Pierre Bailly a Céline Fraipont, Julien Neel et Zep), à ceux d’une hypothétique « ligne claire » (Toulmé, Capeder, Schuiten), puis sur les « évolutions » impactées par le « roman graphique » (Mathieu Burniat, Frederik Peeters, Pierre-Henry Gomont), « l’hybridation US » (Ott, Radiguès et Gess) ou « l’hybridation manga » (Nicolas Wouters & Michele Foletti, Alex Alice, Dimitri Piot).

Le parcours se termine sur les BD « alternatives » (Florence Dupré Latour, Dominique Goblet, Maurane Mazars), « le récit de soi » (Tom Tirabosco, Gabriel Dumoulin, Pascal Matthey), enfin les « Numériques » (Sylvain Monney, Stripop et Sacha Georg). Un accrochage clair, instructif qui rassemble plus de 40 créateurs belges, français et suisses. Bien plus qu’un plan à trois, en définitive...

Un joyeu "Flexigramme" d’Ilan Manouach

Dans le détail, chaque œuvre ouvre sur des perspectives ébouriffantes si l’on en juge par les six auteurs belges introduits en « pièces rapportées » -présence dans le Centre Wallonie-Bruxelles de Paris oblige. Ainsi Mathilde Van Gheluwe et Valentine Gallardo dont l’enfance est hantée par l’affaire Dutroux qui occupe encore l’actualité ; ainsi les très actives et radicales structures d’édition Frémok, 5e Couche et l’Employé du moi, pendant belges et même précurseurs des Vide-Cocagne français et Atrabile suisse ; ainsi les « Plexigrammes » d’Ilan Manouach qui recomposent en « tourbillons encéphaliques » des fragments de la bande dessinée patrimoniale belge ; tandis que La Crypte Tonique de Philippe Capart, qui lance ces jours-ci les « Blow Books » dans un nouveau format avec un nouveau mode de distribution (un article complet à leur sujet sur ActuaBD, la semaine prochaine) se pose déjà dans le parcours riche en découvertes.

Le commissaire de l’exposition Jean-Christophe Deveney.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

LES AUTEURS EXPOSES
Belgique : PIERRE BAILLY, MATHIEU BURNIAT, BENOÎT FEROUMONT, CÉLINE FRAIPONT, ANISS EL HAMOURI, VALENTINE GALLARDO, DOMINIQUE GOBLET, GRAND PAPIER, JULIEN LAMBERT, ILAN MANOUACH, PASCAL MATTHEY, FRANK PÉ, DIMITRI PIOT, MAX DE RADIGUÈS, FRANÇOIS SCHUITEN, DOMINIQUE THÉATE, SOPHIE THELEN, MATHILDE VAN GHELUWE, NICOLAS WOUTERS, ZIDROU

France : ALEX ALICE, ÉMILE BRAVO, IVAN BRUN, CATEL, FABRICE COLIN, DAVID COMBET, GABRIEL DUMOULIN, FLORENCE DUPRÉ LA TOUR, GESS, PIERRE-HENRY GOMONT, SERGE LEHMAN, JULIEN NEEL, AURÉLIE NEYRET, FABIEN TOULMÉ, TOMMY REDOLFI, STRIPOP, FABIEN VEHLMANN, YOANN
Suisse : HÉLÈNE BECQUELIN, GION CAPEDER, MICHELE FOLETTI, MAURANE MAZARS, SILVAIN MONNEY, THOMAS OTT, FREDERIK PEETERS, TOM TIRABOSCO, ZEP
Plan à 3 – La bande dessinée francophone européenne
16 octobre > 10 novembre 2019
CENTRE WALLONIE-BRUXELLES
127-129, RUE SAINT-MARTIN (Face à Beaubourg)
75004 PARIS
Tel : 01 53 01 96 96
INFO@CWB.FR
Du lundi au vendredi : 10h00 à 19h00
Samedi et dimanche : 11h00 à 19h00
Tarif : 5 €
Tarif réduit : 3 €
Entrée libre : - de 12 ans et adhérents
Plus d’infos sur le site de l’événement

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

  Un commentaire ?