Plus ou Moins... - T3 : L’automne - Par Peggy Adam - Atrabile

1er mars 2008 5 commentaires
  • Après {le printemps} et {l'été}, Peggy Adam lance ses héroïnes dans une nouvelle saison: {l'automne}.

Dans ce troisième tome de la tétralogie Plus ou Moins, on continue à suivre les “aventures“ des quatre héroïnes imaginées par Peggy Adam. Commençons par Marie qui vit très mal son avortement et compense son mal-être par la nourriture. La jeune femme, suite au décès de sa grand-mère s’envole en Guadeloupe et renoue de manière assez houleuse avec sa famille, un retour aux sources qui ne va pas arranger son état dépressif. Véra, de son côté, est engagée dans un hypermarché grâce à Tom, l’ami de Sylvie. Sa relation avec le jeune homme crée d’ailleurs certaines tensions au sein du couple. Enfin, Josie, anciennement “José“, part après son opération pour le Mexique avec son compagnon Joao.

Plus ou Moins... - T3 : L'automne - Par Peggy Adam - Atrabile
Plus ou Moins... - T3 : L’automne - Peggy Adam - Atrabile

La série de Peggy Adam continue donc d’évoluer au fil des saisons. Les traumatismes des jeunes femmes continuent à se creuser, mais malgré des évènements assez dramatiques, l’auteur parvient toutefois à certains moments à nous mettre le sourire aux lèvres. Pour l’automne, malgré une couverture trompeuse à l’orange automnale, la jeune femme a choisi cette fois de mélanger le bleu au noir. En surfant sur la mode “Satrapi“, elle conserve un trait très simple qui risque de déplaire à certains.

Un album de 96 pages qui plaira au public féminin et aux amateurs de récits intimistes au graphisme épuré.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Plus ou Moins... - T3 : L’automne - Par Peggy Adam - Atrabile
    1er mars 2008 18:12, par Yohan Radomski

    "surfez sur la mode Satrapi"... Hmmm, il me semble que les qualités de dessinatrice de Peggy Adam excellent au moins celles de dame Satrapi et que ses choix graphiques ne doivent rien à cette dernière. Pour preuve, son travail commencé depuis belle lurette. je renvoie au site Coconino... http://www.coconino-world.com/village/fch_auteurs/fch_adam.htm

    Il y a quelques années je faisais partie d’un public masculin se réjouissant de l’arrivée de nombreuses dessinatrices apportant un regard déluré, sensible, non conventionnelle. Sans renier la bd de genre "masculine", style western, aventure, pirates, sf et cie, on voulait prendre un peu de recul avec tout ça. Il est possible que l’on avait alors un coeur "féminin". On peut apprécier un baroque à la Jodorowsky, de même que des récits épurés. On peut faire partie de différents publics et mal rentrer dans les cases marketing...

    Voir en ligne : http://www.journey.canalblog.com

    Répondre à ce message

  • M. Wurlod, je ne sais qui vous êtes, mais vous pourriez vous renseigner avant de dire des choses comme "surfant sur la mode Satrapi". Vous ignorez visiblement bien des choses sur le travail de Peggy Adam, la durée dans laquelle il s’inscrit, son originalité etc. Et aussi qu’elle ne doit rien à Marjane Satrapi, tout simplement parce qu’elle faisait de la bande dessinée avant celle-ci, que je respecte par ailleurs. Peggy a ainsi été l’un des premiers auteurs du label Café Creed, avant d’être publiée dans le "Comix 2000" de l’Association, dans la revue "Bile Noire" des éditions Atrabile, dans la revue "Ego comme X", etc. etc. Et son travail en presse et illustration (Le Monde, Libération, Le Courrier de Genève, affiches), et en jeunesse où elle a abondamment publié (chez Actes Sud, Nathan, L’Ecole des Loisirs, Mango, etc.) est reconnu et respecté. Peggy Adam, qui n’a plus rien à prouver, n’a que trop longtemps été superbement ignorée par les "médias". Ceux-ci s’aperçoivent enfin qu’elle existe, à travers ses excellents albums chez Atrabile (et je vous prie de croire que la traduction espagnole de "Luchadoras" marche très bien en Espagne)... et se mettent souvent à écrire tout et n’importe quoi. Il serait donc au minimum correct de se renseigner avant de noter de telles choses : pour nous qui lisons le travail de Peggy depuis longtemps, elles sont pénibles et désagréables à lire. Merci de rectifier pour vos lecteurs qui pourraient penser que Peggy Adam est une disciple de Marjane Satrapi : cette phrase maladroite n’a pas de sens, pour aucune de ces deux femmes talentueuses qui, chacune dans son genre, font grand bien à la bande dessinée. Même si je suis plus sensible au travail de Peggy Adam, je lis et apprécie M. Satrapi, et je pense que cette dernière aussi doit en avoir ras-le-bol de ces comparaisons hâtives. Prononcerait-on de telles approximations si elles n’étaient pas des femmes ? Ce que dit Yohan est très juste, mais je tenais à donner mon avis propre sur la question. Ceci étant, peut-être votre erreur est-elle de bonne foi, simple fille de l’ignorance, ou bien une maladresse d’expression.
    Je vous invite en tout cas, ainsi que les lecteurs d’Actua BD, à vous reporter à la fiche de la Maison des auteurs d’Angoulême dont elle a été résidente, et qui donne des éléments sur son parcours et son travail.

    Voir en ligne : Fiche MDA Peggy Adam

    Répondre à ce message

  • Non mais, on croit rêver...
    "en surfant sur la mode Satrapi" ? Vous devriez dire alors "en surfant sur la mode David B.", car Marjane Satrapi ne cache pas devoir beaucoup au trait de David B., tout comme Peggy Adam qui, il me semble, ne cache pas cette belle influence dans ses bandes dessinées.

    Je trouve pour ma part, que Peggy Adam est une dessinatrice qui a bien digéré ses influences, il est vrai aussi qu’elle travaille depuis longtemps dans ce style franc et clair, bien avant que Marjane Satrapi ne sorte ses livres.
    Alors cessons de tout comparer, ou bientôt vous nous direz à parution du prochain David B, qu’il doit tout au succès de marjane satrapi ?
    Je la respecte tout autant pour son travail cela dit, mais le fait de faire une bande dessinée à succès ne fait pas de vous le leader d’une orientation graphique.

    Voir en ligne : http://www.actuabd.com/spip.php?art...

    Répondre à ce message

  • ...J’ajouterais que la couverture que vous avez mise en ligne n’est pas la bonne...et merci à mes gentils lecteurs qui savent défendre mon travail bien mieux que je ne saurais le faire.
    Il est vrai que je n’ai pas les influences que l’on me prête.
    De plus, n’ayant qu’un vague sens de l’équilibre, j’aurais bien du mal à "surfer" sur quelque mode que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Couleurs de P.A.
    6 mars 2008 12:56, par Jean-Phil.

    Juste une petite remarque : je suis aussi lecteur de Peggy Adam, notamment ses livres jeunesse que j’offre à mes enfants, ils adorent ! Cette dessinatrice fait un travail splendide sur la couleur, sa palette est très riche, visiblement nourrie de ses voyages etc. Donc c’est bien d’avoir une vision globale de son oeuvre avant de faire une note de lecture rapide !!!
    son site : http://www.peggy-adam.com/

    Répondre à ce message