Pokémon Noir et Blanc, T1 - Par Hidenori Kusaka et Satoshi Yamamoto - Kurokawa

22 septembre 2011 0
  • Après dix ans d'absence, les mangas {Pokémon} reviennent en version française avec cette nouvelle série inspirée du jeu sorti en mars dernier. Et, chose exceptionnelle, les deux premiers tomes reliés seront disponibles dans la langue de Molière en exclusivité mondiale, avant même leur sortie japonaise!

Noir est un garçon un peu étrange et bourré d’énergie qui ne vit que pour son rêve : battre la Ligue Pokémon et devenir le meilleur des dresseurs. Avec ses Pokémon Munna, Gueriaigle, le nouveau venu Gruikui et le pokédex confié par le professeur Keteleeria, il se lance sur les routes dans le but de s’entrainer à atteindre son objectif. C’est alors qu’il rencontre Blanche, une jeune fille dont le métier est agent de Pokémon stars des plateaux de tournage.

Avec un manga Pokémon entre les mains, on ne s’attend pas vraiment à découvrir une œuvre majeure. Cette déclinaison Noir et Blanc ne bouscule évidemment pas ce constat. Le titre s’adresse avant tout aux fans, aux amateurs des jeux vidéo du même nom et à des lecteurs relativement jeunes.

Pour autant, ce manga n’est pas non plus catastrophique. Le scénario, sans être extraordinaire, se laisse lire. L’humour est bon enfant et Hidenori Kusaka y glisse des valeurs d’ambition, de courage, d’amitié et aussi de respect des autres espèces. Le dessin de Satoshi Yamamoto calqué sur l’identité visuelle de la série est agréable, fluide, mais n’apporte logiquement rien d’original.

Sans révolutionner quoi que ce soit, Pokémon Noir et Blanc saura probablement capturer l’attention d’un lectorat jeune ou initié à cet univers. Et ça n’est déjà pas mal.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?