Newsletter ActuaBD

Pour la rentrée, Bamboo renforce ses positions

  • En cette période de rentrée, l'éditeur tend plutôt à consolider ses points forts à travers la poursuite de séries à succès. L'offre éditoriale est largement imprégnée d’une vision non complaisante de l’Amérique et d’une attention toute particulière pour nos chères têtes blondes ou...brunes!

Pour la rentrée, Bamboo renforce ses positionsAvec le Train des orphelins, principale nouveauté qui ne devrait pas passer inaperçue, Philippe Charlot, le scénariste de Bourbon Street, revient vers l’un de ses sujets de prédilection : une vision non conformiste de l’Amérique à travers le récit d’épopées personnelles fortes.

Ce premier cycle prévu en deux tomes revient sur un fait peu connu : le déplacement de plusieurs milliers petits New-yorkais vers les campagnes, loin des violences et de la misère de la ville. Avec ce diptyque , Charlot s’associe à l’excellent Xavier Fourquemin (Outlaw chez Glénat en 2008 et La Légende de Changeling) explore un pan méconnu de l’histoire des États-Unis. Le déplacement de ces enfants pauvres, séparés de leur famille pour « leur bien » s’est poursuivi tout au long du XIXe siècle, le dernier train partant en 1929 ! Image d’une société américaine en plein essor tiraillée entre élans philanthropiques, l’utopie d’un révérend soucieux de sauver « ses brebis », et la recherche d’une main d’œuvre à bon marché, cette histoire constitue la tête d’affiche de la collection réaliste de Bamboo pour cette rentrée.

De l’exil à la campagne il en sera également question avec le second cycle de L’Envolée Sauvage. Surfant sur le succès public et critique de la première époque Laurent Galandon a entrepris de récidiver avec ce qui n’est ni une suite, ni une autre aventure de Simon, le petit garçon juif poète et rêveur de la première histoire.

Si la trame de départ est la même (la vie des enfants juifs sous l’occupation), ce récit joue davantage sur l’émotion et la description du contexte historique. Succédant à Arno Monin, le dessinateur belge Hamo, dans un style plus réaliste, moins percutant mais fluide, s’inscrit parfaitement dans l’esprit de cette série. Laurent Galandon cherche à approfondir un sujet porteur et pédagogique mêlant rêve, fiction avec la réalité la plus noire.

L’Envolée sauvage de Laurent Galandon hérite d’un nouveau dessinateur : Hamo
(c) Bamboo

Rentrée féconde pour Philippe Charlot, on l’aura compris, qui confirme sa présence dans les bacs avec le second épisode de Bourbon Street, partition sensible et originale dessinée par Alexis Chabert (colorisé par Sébastien Boué) qui nous permet de retrouver les trois jazzmen à la retraite bien décidés à remonter sur cette scène. Admirablement servi par un trait délicat et une belle maîtrise des couleurs, cet album qui hésite entre narration et retours en arrière fleure bon la nostalgie en nous faisant visiter « une autre Amérique ».

Prévu pour le 31 octobre, le troisième épisode de la série Sienna vient confirmer l’ambiance américaine de cette rentrée au sein de la collection Grand Angle. Avec ce nouveau cycle, les scénaristes Desberg (IRS, Le Lombard) et Filmore et leur dessinateur Chetville renouent avec la pure tradition franco-belge de récits grand public servis par un scénario d’une redoutable efficacité.

Actualité oblige on retrouvera nos deux héroïnes, Sienna, l’espionne économiste, agent de la CIA, et Gabrielle, l’avocate engagée aux prises avec le terrorisme « post 11 septembre ». Mensonges et trahisons, intérêts internationaux et jeux de pouvoirs servent de toile de fond à ce récit sulfureux et haletant.

Firewall nouveauté apparue au cours de l’été boucle son premier cycle. En proposant les deux tomes à quelques mois d’intervalles, Bétaucourt (Le Chineur chez le même éditeur) et Dzialowski (Groom Lake chez le même éditeur) renouvellent la série d’action et d’espionnage en la mettant au goût du jour.

Le couple de choc composé de la charmante Clémence (informaticienne) et Peter, vétéran de l’armée, bougon et désabusé, sont chargés de traquer un groupe mafieux (dit “La Louve”) dont le terrain de chasse s’étend sur Internet par la diffusion d’ un virus informatique susceptible de contaminer l’espèce humaine. Le cycle de ce thriller trépidant est désormais complet pour septembre !

Les Hockeyeurs, les "p’tits nouveaux" de la rentrée !

Cette rentrée de Bamboo joue la continuité avec des sorties qui confirment le succès de certaines séries. C’est le cas avec un nouvel épisode de La Lignée, série conçue à partir d’une écriture multi-scénaristes (Galandon, Berlion, Felix et Marie) dont le second volume paraît ces jours-ci avec Marius, 1954, poursuivant la saga d’une famille marquée par une étrange malédiction.

Côté comique Bamboo continue d’engranger le succès de ses séries vedettes. Les gendarmes et les Pompiers reviennent avec de nouveaux tomes. Les sportifs ne sont pas en reste puisque de nouveaux albums sont annoncés : les Hockeyeurs, et de nouveaux tomes des Fondus de la moto ou de Vélomaniacs.

L’éditeur confirme son retour vers le jeune public avec de nouvelles aventures des Petits Mythos de Larbier et un nouvel opus de Jeux de gamins de Roux.

Pour les encore plus jeunes, la collection Pouss’ de Bambo enrichit son catalogue avec Cendrillon de Yuio et Les Trois Petits Cochons (Simon Léturgie). Car les petits rentrent aussi...

La rentrée est aussi un moment privilégié pour proposer quelques produits dérivés. Pour les fans de confidences, mais aussi pour ceux qui désirent en savoir plus sur leur série préférée voici Le Journal intime des Sisters. De conception soignée et séduisante, nul ne doute que cet objet fera les beaux jours de certaines récréations, tandis que d’autres plongeront dans le guide Triple galop avant de renouveler leur inscription au club équestre du coin.

EN BD aussi : n’oubliez pas le guide !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
Newsletter ActuaBD