Pour la rentrée, Loustal propose son "livre à colorier"

4 septembre 2011 6
  • Chacun trouvera un adjectif à sa convenance pour ce livre : Culotté ? Provocateur ? Généreux ? Qu'un tel nom de la BD française offre ses noir et blanc à illustrer, c'est en tous cas tout sauf banal.

Bienvenue dans l’univers de Loustal, figure du 9ème art depuis plus de 30 ans. Son style unique, semblant toujours figé hors du temps, oubliant le mouvement, se reconnaît entre mille. Il fait d’ailleurs dans quelques jours l’objet d’une rétrospective au prochain Festival International de la BD, BD-FIL de Lausanne.

Entre divers recueils (comme le nouveau Carnet à venir chez Alain Beaulet), Loustal offre ici 95 dessins à colorier. Voilà une affaire emballée sans effort penseront certains. Mais prenez-donc la peine de les regarder vraiment, ces images en noir et blanc, aux traits d’encre balançant entre enrobage élégant et encrage épais. Leur variété saute aux yeux, rendant la question des couleurs fascinante : que faire avec ce paysage marin ? Comment rendre l’ambiance furieusement érotique de cet intérieur ? Et cette pose de guitariste nonchalant ?

On peut même trembler d’intimidation devant ce cadeau : ses propres couleurs appliquées sur de tels supports... Car justement, les albums illustrés par Loustal brillent par leur atmosphère et la maîtrise des nuances... On pourrait presque être tenté de multiplier les tentatives sur un même dessin, histoire de varier les plaisirs : bichromie ? Ton sur ton ? Couleurs primaires ?

Reste une dernière option : ne pas y toucher... À la fois frustrant mais tout aussi passionnant. On se prend à scruter des détails face à cette nudité graphique. Tel arrière-plan apportant une touche d’ironie, tel objet en décalage avec le personnage, et surtout beaucoup de variété de thèmes. On passe de scènes sobres et nostalgiques à des cadres fourmillant de détails.

Pour la rentrée, Loustal propose son "livre à colorier"

Un livre qui se charge d’une bien plus grande richesse si on prend la peine de réellement voir ces images. Loustal n’a d’ailleurs pas cherché à conceptualiser l’ouvrage : nulle préface en ouverture. Pas un commentaire. Juste le lecteur, sa subjectivité... et sa créativité.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Livre à colorier - Par Loustal - Casterman

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

- à lire également : interview de Loustal et Benacquista

- mais aussi...

les chroniques de :
- Panoramas, Regards
- Le Sang des Voyoux

d’autres interviews :

- "Le style de l’écrivain m’importe plus que l’histoire" (Octobre 2009)
- "Le Sang des voyous est un récit axé sur les errances du personnage (avec Paringaux, Septembre 2006)

Et des textes d’actualité :

- Loustal s’entiche de fétiches (Octobre 2010)
- Loustal à Cherbourg : Clair et obscur (Avril 2008)
- Loustal en clair-obscur à Cherbourg-Octeville (Janvier 2008)

Lien vers le site officiel de Loustal

 
Participez à la discussion
6 Messages :