Prix France Info de la BD d’actualité et de reportage 2021 : quels sont les 11 albums nominés ?

  • Mardi prochain, le 11 janvier, le prix France Info de la bande dessinée d’actualité et de reportage sera décerné pour la 28e fois par un jury de neuf journalistes radio de la chaîne "choisis pour leurs regards de professionnels de l’information sur le travail d’auteurs de bandes dessinées intéressés par l’actualité." La BD de reportage ayant prospéré ces dernières années, le choix était large et s'est soldé cette année par une short-list de onze albums (et non 10 comme l'année passée...) aux thèmes variés.

Créé en 1994, ce prix a distingué l’année dernière le tome 3 de L’Odyssée d’Hakim, De la macédoine à la France de Fabien Toulmé, racontant l’histoire d’un jeune Syrien quittant son pays accompagné de son fils dans un périple de trois ans pour rejoindre la France.

Cette année, on retrouve dans le jury Jean-Philippe Baille (directeur de franceinfo) mais aussi Armêl Balogog (journaliste agence franceinfo), Mélanie Delaunay (présentatrice), Stéphane Dufour (rédacteur en chef), Aude Lambert (journalisme au pôle image), Xavier Monferran (journaliste sport), Jean-Christophe Ogier (spécialiste Bande Dessinée), Gabriel Pereira (rédacteur en chef) et Delphine Surreau (rédactrice en chef).

Découvrez la liste des onze albums en lice :

À la maison des femmes, Nicolas Wild (Delcourt)
Flic, de Valentin Gendrot et Thierry Chavant (La Goutte d’Or)
Lanceurs d’alerte, de Flore Talamon et Bruno Loth, (Delcourt)
Hong Kong, cité déchue, Kwong-Shing Lau, (Rue de l’échiquier)
La Cellule, de Nicolas Otero et Soren Seelow (Les Arènes)
Une Histoire du nationalisme corse, Benjamin Adès (La revue dessinée-Dargaud)
Le Monde sans fin, de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici (Dargaud)
Le Droit du sol, d’Etienne Davodeau (Futuropolis)
Sortie d’usine, de David Lopez (Steinkis)
Un Coin d’humanité, de Kek (First)

Prix France Info de la BD d'actualité et de reportage 2021 : quels sont les 11 albums nominés ?

Tous ces titres seront présentés par Jean-Christophe Ogier les dimanches 2 et 9 janvier 2022 à 7h55, 11h25 et 13h55 dans son émission « BD Bande dessinées » ainsi que sur le site franceinfo.fr

Onze nominés qui mettent la lumière sur des problématiques d’écologie et de société. Nous retiendrons particulièrement Le Monde sans fin ainsi que Le Droit du sol, qui sont tous les deux également sélectionnés pour le tout nouveau prix Eco-Fauve Raja du Festival International d’Angoulême

Voir en ligne : Le site de franceTVinfo.fr

(par Thelma SUSBIELLE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
2 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
5 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.33 - The Ne
6 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
7 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.23
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
10 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
13 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
14 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
15 🔍 📖 🛒 Dragon Ball Super T.17
16 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
17 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
18 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
19 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
20 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
21 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
22 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
23 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
24 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
25 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
26 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
27 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
28 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte
29 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05
30 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
31 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.09 - La Rentr
32 🔍 📖 🛒 One Piece T.05
34 🔍 📖 🛒 One Piece T.06
35 🔍 📖 🛒 Les Carnets De L'apothicaire T
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.03 - C'est Pa
37 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
38 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
39 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02
40 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
41 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.08 - Parents
42 🔍 📖 🛒 One Piece T.07
43 🔍 📖 🛒 Berserk T.41 - Collector
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
45 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.04 - J'aime P
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.12 - A La Pec
47 🔍 📖 🛒 Tokyo Revengers T.19
48 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.05 - Poussez-
49 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
16 Messages :
  • De prix en prix, de nomination en nomination, on retrouve toujours les mêmes albums. Forcément, Le droit du sol et Un monde sans fin auront un prix. Quid des autres BD de reportage dans une production si abondante et dont personne ne parle ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 4 janvier à  08:03 :

      Toujours votre complotisme à la noix. Comme si ces journalistes ne lisaient rien, ne connaissaient rien, ne voyaient rien passer dans les librairies, ne connaissaient ni libraires intelligents, ni amis bédéphiles passionnés capables de les conseiller.

      Que certains auteurs émergent parce que leur réputation ou leur notoriété les met en avant, c’est le jeu normal de la communication. Il y a toujours une prime qui va aux gens connus. Mais tout jury a au préalable un jury de présélection où les gens font plus ou moins bien leur boulot et sont capables de sortir des bonnes surprises.

      A vous lire, soit quand les auteurs sont connus, " - Ce sont toujours les mêmes" ; soit, quand ils le sont moins ("inconnu au bataillon"), " - C’est élitiste".

      En ce qui nous concerne, sur ActuaBD, nous remarquons qu’il y a dans cette liste des titres que nous n’avons pas chroniqués. Cela excite notre curiosité. Merci France Info.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 4 janvier à  08:06 :

        Oui. Comme vous dites, il y a toujours une prime aux gens connus.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Milles Sabords le 4 janvier à  09:13 :

        Ce n’ai pas moi qui ai utilisé l’expression "inconnu au bataillon", mais un autre internaute dans un post sur Julie Strain. Il n’y a pas plus de complotisme de ma part que de journalistes totalement "indépendants". Nous sommes tous l’objet des relations que nous entreprenons avec les autres, surtout professionnelles. Le jeux médiatique ne sert pas toujours les bonnes cartes et privilégie les chapelles, je m’étonne que votre pluralité se perd dans des lieux communs. Si tout le monde était d’accord sur le même point, en permanence, on tournerait en rond. La contradiction ouvre d’autres voies.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 4 janvier à  10:36 :

          C’est pas du complotisme mais c’est vrai que ces sélections finissent par se ressembler. Davodeau et Blain ça commence à bien faire. Leurs derniers livres enfoncent des portes ouvertes. Ce serait bien de récompenser un peu d’autres gens, pas forcément plus jeunes, mais plus originaux.

          Répondre à ce message

          • Répondu par RD le 4 janvier à  12:51 :

            Je ne comprends pas cette polémique, vraiment. A côté de deux albums très exposés médiatiquement, ce prix met en avant neuf albums peu connus. Alors ? Que reprocher alors à ce jury ? Ce sont les grincheux de ce forum qui me semblent faire une fixation sur Blain et Davodeau ?

            Répondre à ce message

            • Répondu par Milles Sabords le 4 janvier à  13:16 :

              Neuf albums peu connu, c’est vite dit, on retrouve certains titres dans d’autres sélections ou dans des papiers de bon nombre de critiques BD. Il n’y a aucun ostracisme ou complotisme, mais force est de constater que le lobyisme éditorial fait son œuvre, mais pas l’œuvre.

              Répondre à ce message

              • Répondu par RD le 4 janvier à  13:46 :

                Une idée : et si on proposait le prix du meilleur album inconnu ? ou le prix du meilleur album dont personne n’a jamais parlé ?

                Répondre à ce message

                • Répondu le 4 janvier à  14:36 :

                  Très bonne idée.

                  Répondre à ce message

                  • Répondu le 4 janvier à  15:58 :

                    Libé fait ça tous les ans pour les disques. Évidemment, ça passe pour de l’élitisme mais ça permet de rattraper d’injustes oublis. Et surtout de combattre l’idée reçue que si une œuvre ne fait pas beaucoup parler d’elle, c’est qu’elle ne vaut rien.

                    Répondre à ce message

                    • Répondu par Milles Sabords le 5 janvier à  06:29 :

                      M. Pasamonik, si il y a bien un sujet qui devrait vous préoccuper plus que mon "complotisme à la noix", c’est le phénomène Edithachette : la fusion entre Editis et Hachette, ou plutôt le rachat d’Amber Capital dans Lagardère par Vivendi. Le SNE s’est déjà fendu d’un communiqué très inquiétant sur cette joint-venture et de nombreux auteurs et autrices montent au créneau, devant ce futur monstre de l’édition qui risque d’asseoir une hégémonie cannibale face à la liberté de publication ; les chiffres avant la création, en somme. Si il y a bien une autrice qui n’aura aucun souci à se faire, c’est Jade Lagardère, et pour cause. Au fait, son personnage s’appelle bien "Amber" ? Mais je m’égare, encore mon foutu "complotisme à la noix"...

                      Répondre à ce message

                      • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 5 janvier à  09:13 :

                        Tiens vous parlez d’autre chose, maintenant. Nous sommes dans un fil concernant le Prix france Info, je vous le rappelle. Pour répondre rapidement, tout le monde sait quelle partie se joue en ce moment. Mais sur ActuaBD, nous ne spéculons pas, nous nous basons sur des faits. Jouer à se faire peur, comme le font tous les complotistes à la noix, ce n’est pas notre affaire. Pour le moment, rien n’est figé. Des négociations sont en cours où interviennent les autorités françaises comme européennes et différents acteurs économiques français comme étrangers. Pour le moment, rien ne sort du chapeau. Il faudra patienter. En attendant je vous laisse gamberger...

                        Répondre à ce message

                    • Répondu le 5 janvier à  07:29 :

                      oui bien sûr, d’injustes oublis toujours dans la même veine du roman graphique prout prout pour faire bien dans les soirées bobos du cinquième arrondissement, arrêtez, Libé fait du Libé et le vaste monde de la création bd vaut mieux que ça.

                      Répondre à ce message

                      • Répondu le 5 janvier à  08:59 :

                        On n’y arrivera pas avec tant de haine et de mépris de classe de part et d’autre. Certains commentaires sont affligeants.

                        Répondre à ce message

                        • Répondu le 5 janvier à  10:09 :

                          Ca fait longtemps que nous savons que les divisions dans la bd sont là et bien là, un retour en arrière est impossible, il y a des castes, des chapelles, et des lecteurs qui pensent que la bd c’est trop cool. Tu parles. C’est la guerre, à tous les niveaux.

                          Répondre à ce message

                        • Répondu le 5 janvier à  11:07 :

                          Les paroles sont libres et les plumes sont saines, il n’y a rien d’affligeant. C’est un débat. Vive la démocratie.

                          Répondre à ce message

Dans la même rubrique


En bref