Prix RTL, Prix Landerneau et Prix Wolinski du Point pour « Peau d’homme » de Hubert et Zanzim. Vers le grand Chelem ?

30 novembre 2020 3 commentaires
  • Cela ne s'est jamais vu : trois des plus prestigieux prix de bande dessinée de l'année ont été remis le même jour à "Peau d'homme", le conte revisité d'Hubert et Zanzim (Ed. Glénat). Ils rendent hommage à un auteur de talent trop tôt disparu, le scénariste et coloriste Hubert Boulard, alias Hubert.

Nous n’avions pas tari d’éloges lors de la parution de Peau d’homme en juin dernier juste entre les deux confinements.. Il y a évidemment de l’émotion dans ce raz de marée de reconnaissance : Hubert, mon collègue du jury du Prix Jacques Lob à Blois, n’était pas seulement l’un des scénaristes les plus doués de sa génération (il avait remporté le Prix Lob du scénario en 2015), un coloriste au talent lumineux, c’était un militant actif dans la défense syndicale des auteurs ayant participé à de nombreuses négociations interprofessionnelles, un garçon cultivé et élégant qui faisait l’unanimité. Aussi avons-nous tous été choqués par son décès subit le 13 février dernier à l’âge de 49 ans..

Prix RTL, Prix Landerneau et Prix Wolinski du Point pour « Peau d'homme » de Hubert et Zanzim. Vers le grand Chelem ?

« C’est en quelque sorte la BD-testament du scénariste Hubert, récemment décédé, que nous tenons entre les mains, écrivais-je alors. « Peau d’Homme » un conte philosophique qui aborde la question des genres -masculin et féminin- et le poids des conventions qui pèsent sur nos sociétés depuis des temps antédiluviens sans qu’on n’en comprenne plus ni l’origine, ni le sens, mais qui recouvrent des vrais enjeux de pouvoir. Le tout exprimé avec légèreté et grâce par le dessin lumineux de Zanzim. » Avec ce mot de conclusion : « Incontournable. »

La belle histoire pourrait bien connaître de nouveaux épisodes : Peau d’homme est nommé pour le Grand Prix de la Critique de l’ACBD mais figure aussi dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême. Réussira-t-il le grand chelem ? On l’espère.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

 
Participez à la discussion
3 Messages :