Prométhée – T3 : Exogénèse – Par Christophe Bec & Alessandro Bocci – Soleil

14 septembre 2010 0 commentaire
  • Quelle force supérieure est la cause des incidents surnaturels qui frappent la terre? Qu'arrivera-t-il demain à 13:13UTC? Assiste-t-on au début de l'apocalypse prédite dans la Bible? Voici quelques réponses parmi tant d'autres que le lecteur se pose en lisant {Prométhée}. Mais à quand des réponses, Monsieur Bec?

Depuis plusieurs jours, à 13:13UTC, la terre connaît toute une série d’événements inexpliqués. Du coup, l’attente de cette heure fatidique devient chaque jour un peu plus un moment de crispations à échelle mondiale. Quel sera le prochain désastre, après la disparition de la navette Atlantis, l’apparition de navires disparus comme le Titanic ou le crash de tous les avions de la planète, puis de tous les satellites sur terre. Après avoir déjà fait des millions de victimes, est-ce que demain verra la fin de l’humanité ?

Prométhée – T3 : Exogénèse – Par Christophe Bec & Alessandro Bocci – Soleil

Le premier fait marquant d’Exogénèse est qu’une nouvelle fois Christophe Bec passe la main pour la partie graphique de Prométhée. C’est à un auteur encore peu connu chez nous, Alessandro Bocci, que le dessin de ce troisième tome a été confié. Heureusement l’indéniable talent du jeune dessinateur italien lui a permis de s’adapter parfaitement au trait de son prédécesseur et du coup la transition n’est que peu ressentie par le lecteur.

Extrait Prométhée – T3 : Exogénèse

Question scénario, maintenant, ce troisième tome nous laisse un peu sur notre faim. Les événements inexplicables continuent de s’y enchaîner à un rythme soutenu et la présence extraterrestre se fait à chaque page ressentir un peu plus fortement, mais le lecteur commence à manquer de réponses. La trop longue partie retraçant toutes les interventions extraterrestres sur terre depuis le début de l’ère humaine s’avère vite rebutante à lire.

Planche Prométhée – T3 : Exogénèse

En trois tomes, Christophe Bec a malgré tout su créer une trame d’une intensité rare. Le suspense de la fin de cet album par exemple est juste intenable ! Mais maintenant que le mystère est posé et que de nombreux éléments du récit sont clairement énoncés, il serait temps de commencer à avancer faute de quoi les lecteurs risquent de finir par se lasser.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?