Psycho Park 5 : Les fiançailles de Brandy par Frank Cho - Vents d’Ouest

8 mai 2004 2 commentaires
  • Publié sous le titre de « Psycho Park », la série « Liberty Meadows » de Frank Cho est un curieux mélange entre le prototype du cartoon sixties à prétention psychanalytique à la « Peanuts » de Charles Schultz et l'univers loufoque du « Pogo » de Walt Kelly.

Pourtant, ces comics ne sont pas dans la culture originelle de Frank Cho, dessinateur coréen né Duk Huyn Cho, en 1971, à Séoul et venu aux États-unis à l’âge de six ans. Alors qu’il termine ses études d’infirmier à l’Université du Maryland en 1996, il signe son contrat avec Creators Syndicate qui se charge de distribuer ses cartoons dans la plupart des journaux américains et dans le monde entier. Couverte de récompenses, la série est bientôt recueillie en albums dont les ventes croisent de jour en jour.

Il construit ainsi une petite famille absurde dans laquelle la pulpeuse Liberty Meadows joue un rôle éminent. Canard, grenouille, cochon et castor défilent dans ce théâtre drôlatique offrant au lecteur une critique gentiment décapante, honnête et politiquement correcte, de la société américaine, sans atteindre cependant la flamboyante réussite de Calvin & Hobbes de Bill Watterson.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :