Psyren, T11 – Par Toshiaki Iwashiro – Kana

7 janvier 2013 0
  • Retour au présent ! Le futur a bien été modifié mais les plans des W.I.S.E. n'ont été qu'en partie contrecarrés: la fin du monde se précise !

La nouvelle livraison de Psyren se révèle très dense. Si les héros interviennent à la fin du volume pour obtenir des précisions concernant le mystérieux météorite Ouroboros et le projet Gregory, la part belle est faite aux antagonistes, les W.I.S.E. Ainsi, Junas, envoyé en mission, se trouve confronté à Kagetora tandis que Miroku Amagi tente de recruter le premier sujet d’expérimentation du projet Gregory, celui que le lecteur connaît comme étant le premier Star Commander, Grana.

Ce volume est décisif à bien des égards. De nombreux éléments de l’intrigue se trouvent expliqués, contextualisés, et certains personnages introduits depuis longtemps entrent véritablement en scène. Surtout les confrontations mises en scène sont de toute beauté : l’affrontement entre Miroku et Grana est un sommet de ce manga et rappelle furieusement certains combats d’Akira de Katsuhiro Otomo.

Toshiaki Iwashiro pose là, enfin, clairement son récit et les enjeux de celui-ci. Rien n’est encore réglé pour les héros, bien au contraire ; cependant les objectifs, dans le présent comme dans le futur, sont à présent bien identifiés. Cela rend la lecture de la série plus évidente qu’elle n’a pu l’être quelques tomes auparavant. Avec un mélange des genres et une narration étoilée assez originaux pour le Jump, Psyren a su s’imposer comme un shōnen efficace et de qualité.

Psyren, T11 – Par Toshiaki Iwashiro – Kana
Psyren, T11 – Par Toshiaki Iwashiro – Kana
© Kana

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou encore à la FNAC

Retrouvez la chronique du tome 3 de Psyren sur actuaBD

  Un commentaire ?