Pulp - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics

19 mai 2021 0
  • Le duo d'artistes Ed Brubaker & Sean Phillips revient sous les feux de la rampe avec un récit complet alliant la vie réelle et fiction. Max Winter, un auteur à succès de "pulps" (des feuilletons vendus en fascicules) de Western, se voit décliner face à la concurrence et à ses problèmes de santé à répétition. Un récit soutenu, intrigant, qui aurait mérité davantage de longueur afin d'étancher complètement notre soif.

La carrière professionnelle de l’écrivain Max Winter bat de l’aile. Auteur de westerns pour les Pulps magazines, appelés aussi "dime novels" parce qu’ils coûtent seulement 10 cents, il se voit dorénavant contraint de s’adapter à l’évolution du marché. Son âge avancé, l’amère concurrence entre maisons d’édition et entre auteurs ainsi que l’avarice de son éditeur le mettent à rude épreuve. La gloire qu’a pu lui apporter les nombreux récits de son héro Red River Kid lui semble d’une époque révolue.

Max Winter n’est cependant pas du genre à se laisser abattre=. C’est un homme de terrain à la forte personnalité. Il en fera d’ailleurs les frais lors de son intervention pour secourir un pauvre rabbin se faisant molester par une bande de jeunes voyous.

Résultat des courses : une crise cardiaque et la perte de ses revenus, son éditeur ne lui faisant aucun cadeau. Dés lors, désespoir comme instinct de survie le tenaillent. Seul le sourire et la joie de vivre de Rosa, sa femme de ménage, lui permettent de tenir et de repousser l’irrémédiable. Car, au-delà de son simple rôle de ménagère, Rosa s’est rapprochée de lui, faisant revenir le souvenir sa propre femme, l’aidant à vaincre son alcoolisme, et plus que tout : lui permettant par moments d’y croire et de dépasser ses peurs.

Mais tandis qu’il se rend à son travail avec de nouveaux projets plein la tête, Max ressent à nouveau de vives douleurs au coeur lorsqu’il apprend qu’un jeune auteur reprend Red River Kid, le personnage qu’il a créé des années plus tôt …

Le tandem de choc Ed Brubaker & Sean Phillips signent cette fois un récit se déroulant dans le domaine des pulps des années 1930 dont on sait qu"ils sont à l’origine des comic books. Un titre pour le moins original qui, dés les premières pages, plonge le lecteur dans deux fils de narration : D’un côté, une incursion dans les scénarios de western imaginés par Max Winter, le protagoniste central de la trame, et, de l’autre, les déboires et la chute professionnelle de l’auteur. Deux scénarios distincts imbriqués l’un dans l’autre, et qui trouvent tout leur sens lors de la conclusion.

D’ailleurs, le tournant du récit s’opère à mi- album lorsque Max Winter prévoit de s’attaquer aux fascistes du Nazi-Bund, un groupe extrémiste new-yorkais amassant des fortunes aux quatre coins de l’Amérique. S’associant avec un certain Jeremiah Goldman, un vieux de la veille comme lui, tous deux projettent à l’instar de son héros Red Rider Kid et de son comparse Heck Randal, de livrer bataille aux forces hitlériennes.

La qualité graphique de Sean Phillips fait merveille. La dynamique s’imprime à cent à l’heure dans une démonstration constante de style alliant à la fois précision, énergie et réalisme, tant dans les séquences de Western que dans la relation de la vie quotidienne de Max Winter. Comme c’est généralement le cas chez Sean Phillips, son travail repose sur les nuances d’ombre et de lumière. Un régal pour le lecteur ! Les couleurs lumineuses et vives de Jacob Phillips participent pleinement au projet.

On aurait pu espérer une trame plus développée au regard des éléments fournis. Associer des pulps, de Western qui plus est, supplanté par les super-héros, au déclin d’un auteur en fin de vie, le tout sur fond de montée des fascismes aurait mérité davantage de place. D’où cette impression de satiété insatisfaite.

Pulp - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics
©Sean Phillips / Delcourt Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?