Actualité

Quai des Bulles à Saint Malo : un festival qui a le vent en poupe...

Par Stéphane GROBOST le 10 octobre 2022                      Lien  
Encore un beau succès public pour cette 41e édition avancée pour cause de Route du Rhum (la prochaine édition se tiendra comme naguère fin novembre soit les 27 28 et 29 Novembre 2023) avec près de 36 000 visiteurs recensés sur le week-end). Bilan rapide.

Bonne ambiance, circulation fluide et rencontres avec des auteurs passionnants ( entre autres Ralph Meyer, Daniel Goossens, Pica et plein d’auteurs néerlandais…) Les plus jeunes y ont trouvé leur compte : la journée scolaire a touché plus de 1500 élèves de 35 structures différentes, de tous niveaux (du CP au BTS). Des rencontres avec des auteurs ont été programmées toute la semaine dans les écoles de Saint-Malo, ainsi qu’une discussion autour du cyberharcèlement entre Aimée de Jongh et des collégiens.

Quai des Bulles à Saint Malo : un festival qui a le vent en poupe...
Une forte délégation néerlandaise était présente cette année

L’expo Pica et sa série-phare "Les Profs" n’ont pas empêché de faire un petit détour, notamment par "Marine", en hommage à François Cortegianni.

Coup de Coeur pour la scénographie de l’expo consacrée à Sherlock Holmes : une reconstitution du bureau du détective avec un bel agencement de mobilier vintage d’objets incongrus et de dessins préparatoires liés aux deux albums de Cyril Lièron (au scénario) et Benoît Dahan(au dessin), un autre façon de découvrir l’univers ce détective étrange.

Le Docteur Watson et Sherlock ont laissé beaucoup d’indices...

Saluons également un expo collective citoyenne à l’initiative de quatre auteurs locaux : les scénographes Anne Desprairies et Xavier Lemaire en binôme avec les auteurs Laeticia Rouxel et Laurent Houssin : un choix de BD qui traitent de la question écologique du réchauffement climatique et des solutions pratiques pour mieux vivre sur notre Terre : « la Belle Verte » (une référence au film de Coline Serreau sorti en 1996).

On trouve plusieurs axes dans le traitement de ce sujet à la mode : l’enquête journalistique avec Les Algues vertes ou L’Eau vive ; le dialogue entre un expert et un néophyte (Un Monde sans fin, L’Urgence climatique, Le Potager Rocambole) ; une prise de conscience introspective sur les désastres environnementaux et sociaux de l’industrie nucléaire (Le Droit du sol) ; une dystopie pour lancer l’alerte (L’Âge d’eau) ; le témoignage émerveillé d’un auteur qui découvre les joies du jardin et le retour de la biodiversité (L’Oasis) et enfin une fiction documentée sur la transition agricole (Deux mains dans la terre). La scénographie donne envie d’approfondir ces œuvres engagées qui nous invitent à réfléchir et agir.

Au fil des stands nous avons discuté avec Jean Solé et Jean-Claude Denis qui nous livrent en images leurs dernières créations qui sortent du format de l’album classique.

Mention spéciale pour un auteur local que nous avons rencontré dans sa maison atelier : Marcelino Truong qui présentait en avant-première son roman graphique «  40 hommes et 12 fusils  » chez Denoël Graphic : une vision sensible de la Guerre d’Indochine à travers le parcours d’un peintre , une dénonciation du Totalitarisme sous toutes ses formes. Chronique et interview vidéo bientôt sur ActuaBD.

Et enfin séquence nostalgie et patrimoine un retour sur la carrière de Paul Gillon grâce à l’expo vente de la galerie « À la marge » que nous avons publié samedi : ses deux animateurs Sophie Ladame (autrice) et Sylvère Denne (scénariste aussi, l’un et l’autre devenus galeristes) nous ont fait partager leur passion pour ce maître du noir et blanc.

Le festival se poursuit puisqu’un bon nombre d’expositions restent en place et sont accessibles gratuitement jusqu’au 6 novembre 2022. C’est notamment le cas des expos Steve Baker, Corto Maltese de Rubén Pellejero et Juan Díaz Canales, ou encore La Belle Verte.

Rappel du palmarès 2022 proclamé samedi soir (le détail est ICI) :

• Grand Prix de l’affiche : Kerascoët
• Prix Coup de cœur : Colorado Train d’Alex W. Inker, éditions Sarbacane
• Prix Ouest France / Quai des Bulles : Sermilik, de Simon Hureau, éditions Dargaud
• Prix Révélation ADAGP / Quai des Bulles : Avant l’oubli de Lisa Blumen, éditions L’employé du moi
• Prix Jeunes Talents : Lucas Desplatz

(par Stéphane GROBOST)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Photos : Stéphane Grobost.
Montage des vidéos : Kelian Nguyen.

Le Tour du monde des festivals 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Stéphane GROBOST  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD