Quai des Bulles, un irréductible festival

20 octobre 2009 2
  • Du 23 au 25 octobre, le festival malouin s'amarrera au cœur de la cité corsaire pour sa 29ème édition. Cette année encore, plus de 300 auteurs sont attendus et de nombreuses animations seront proposées au public. Il sera également l'occasion de fêter les 50 ans d'Astérix, dans la foulée de la parution de l'album.

Outre les traditionnelles dédicaces sur les stands des éditeurs petits ou gros, pour la plupart présents, le festival de la bande dessinée et de l’image projetée de Saint Malo est aussi le cadre de diverses expositions et animations s’adressant à un large public.

Le 29 octobre marquant le cinquantenaire du plus célèbre gaulois, il semblait logique que cette édition 2009 lui consacre une bonne place dans son programme pour fêter l’évènement. Tout d’abord, l’expo "Quand la passion devient magique" dédiée à Albert Uderzo retracera le parcours du dessinateur dans la Tour Bidouane. Mais surtout, Uderzo sera présent exceptionnellement et se livrera à une séance de dessin en direct, laquelle sera rendue vivante grâce à la présence du comédien et doubleur Roger Carel. Cette séance ouverte aux petits comme aux grands se tiendra à l’auditorium du Palais du Grand Large vendredi à partir de 15h.

Les expositions

Quai des Bulles, un irréductible festival
La couverture de Souvenirs de films, par Lepage
© Le Lombard - Lepage

Pour flatter la rétine des visiteurs, les organisateurs ont une nouvelle fois misé sur des expositions éclectiques. On pourra y trouver :

- François Boucq en long, en large et sous toutes les coutures ;
- L’univers plein de fraicheur de Camille Jourdy, auteure de Rosalie Blum ;
- l’album Petite Souris, Grosse Bêtise de Loïc Dauvillier et Kokor, sous une forme interactive qui vous poussera peut-être à faire de petites bêtises ;
- une rétrospective des 40 ans d’édition de Jacques Glénat ;
- un retour sur Martha Jane Cannary de Blanchin et Perrissin, dont le premier tome avait reçu le prix Ouest France du meilleur album en 2008 ;
- la cinquantaine d’affiches de films vues par presque autant de dessinateurs qui font l’objet de l’album Souvenirs de films édité par Le Lombard ;
- le voyage de Gildas Chasseboeuf et Emmanuel Lepage à quelques kilomètres de Tchernobyl.

Les animations

On ne change pas ses bonnes habitudes, les traditionnels rendez-vous sont toujours de la partie. L’espace jeunesse proposera aux enfants et adolescents des jeux graphiques, des ateliers et maquillages autour du thème de la petite souris, ainsi que la possibilité de réaliser des cartes postales, encadrés par l’illustratrice Tatiana Domas. Les rencontres Pro-Amateurs permettront aux débutants de présenter leurs travaux et projets aux professionnels. Comme d’habitude, le Bistro à Bulles sera l’occasion de boire un verre, de lire une bonne BD, et d’assister aux interviews radio qui y auront lieu.

Nouvelle animation cette année, la Fabrique de fanzines, tenue par Andreas Kundig, Benjamin Novello, Yves Levasseur et Alex Baladi mettra à disposition de tous le matériel nécessaire à la réalisation d’un fanzine : papier, stylos, tables, photocopieuse, massicot, agrafeuse... Amateurs comme professionnels pourront donc y laisser une trace de leur passage sous forme d’un dessin, d’une planche, ou plus, et découvrir l’univers du "faites-le vous-même". Les originaux seront accrochés au mur, un exemplaire de chaque fanzine sera suspendu à une corde à linge et des exemplaires seront distribués gratuitement.

La SNCF, de nouveau partenaire, accueillera quant à elle durant le festival des auteurs qui y croqueront l’ambiance et l’univers du voyage. Leurs œuvres seront exposées au sein de l’espace de vente de la garde de Saint Malo.

Images projetées

Cette année, la programmation cinématographique s’articule autour du thème "Monstres en tous genres". Tous les publics y trouveront leur compte : le film policier Coréen Memories of murder ou Julia, roadmovie du réalisateur Erick Zonca pour les plus grands ; Wallace et Gromit, le mystère du lapin garou, La Nuit au musée, ou encore Les Chroniques de Spiderwick pour les plus jeunes.

Le Palais du Grand Large proposera également la projection de documentaires, une rencontre avec Cosey et François Boucq proposant leur vision de la bande dessinée, et la présentation par Joe G. Pinelli des projets d’affiches qu’il réalisa autour de L’Armoire volante dans le cadre de l’album Souvenir de films.

Les Contes à Bulles verront Maëster et Christian Rossi s’associer aux contes de Muriel Bloch sur une musique de Guilla Thiam.

Les Garde-fous de Frédéric Bezian aura droit à une adaptation scénique et multimédia, sorte de concert ciné-BD qui s’annonce ambitieux. Ce spectacle aura lieu le samedi 24 à 21h à l’Omnibus, rue des Acadiens, l’entrée étant fixée à 15€, ou 7,50€ sur présentation d’un billet d’entrée du festival.

Enfin, dernière petite nouveauté, l’Atelier Photo permettra à tous d’être immortalisé avec des accessoires mis à disposition et de rejoindre la galerie des festivaliers sur un blog ouvert tout spécialement.

L’affiche de Cosey, Bonnet d’Âne 2008
© Cosey

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le site du festival

LES LIEUX

Palais du Grand Large
Point Infos
Auditorium (Cinéma – Conte à bulles – Le Tour d’Astérix)
Expositions
Le bistro
La Fabrique de Fanzines
Rencontres pro-amateurs
Espace jeunesse / Halte garderie
Projections libres

Espace Duguay-Trouin
Point infos
Atelier Photo
Expositions
Editeurs
Libraires
Dédicaces
Restauration

Tour Bidouane :
Exposition Uderzo
Du 23 octobre au 15 novembre

Heures d’ouverture :
Vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 octobre
de 9h30 à 19h

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Uderzo sera présent exceptionnellement et se livrera à une séance de dessin en direct, laquelle sera rendue vivante grâce à la présence du comédien et doubleur Roger Carel.

    Ca c’est une idée formidable, j’envie les spectateurs qui seront présents.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 21 octobre 2009 à  17:35 :

      Le journal de TF 1 a parlé d’Uderzo vers 13h15 ce jour (interview du Maître dans son atelier, qui évoqua des souvenirs de la conception d’Astérix, images avec Goscinny, etc). C’est un des derniers GEANTS de la BD toujours en activité, malgré un âge qui commence à devenir "certain" (plus de 80 printemps bien sonnés ; la potion magique conserve bien !° J’espère être aussi bien conservé que lui quand j’atteindrai son age, je ne suis qu’un petit jeunot à coté !!). Je suis heureux qu’il soit à l’honneur de la belle ville malouine.

      Répondre à ce message