« Qui a cassé Enigma ? », une bande dessinée éditée par les services secrets français

  • Une BD éditée par les services secrets, ce n’est pas banal… C’est pourtant la Direction générale de la Sécurité extérieure, mieux connue sous l’acronyme DGSE qui, associée à l’éditeur Nouveau Monde Graphic, publie « Qui a cassé Enigma ? La véritable histoire du code secret nazi » par Fabien Tillon, Dermot Turing et le dessinateur italien Lelio Bonaccorso. Du jamais vu.

C’est quoi Enigma ? Une machine à crypter les messages secrets, une sorte d’ancêtre de nos ordinateurs actuels, mis au point par les nazis dès avant la Seconde Guerre mondiale. Intelligemment conçue sur la base de rotors se coordonnant de façon aléatoire, cette machine a donné très tôt du fil à retordre aux gouvernements ennemis du régime nazi.

La solution pour neutraliser de cette « Enigma » est d’abord le résultat d’un travail de renseignement très en amont auprès d’une source allemande antinazie des services secrets français. Mais pour différentes raisons, politiques et techniques, l’État-Major français ne s’intéresse pas au dossier, autorise que l’on passe l’info en Pologne, avant qu’elle n’aboutisse en Angleterre où, au moment de la guerre, une équipe spéciale est mise sur pied par Winston Churchill. Elle est animée par Alan Turing, qui finit par casser le code, ce qui permet aux Alliés, à la fois de déjouer les plans de l’ennemi, mais aussi de l’intoxiquer en l’abreuvant de fausses informations.

« Qui a cassé Enigma ? », une bande dessinée éditée par les services secrets français

Le sujet n’est pas nouveau : Le Cas Alan Turing de Armand Delalande & Éric Liberge (Les Arènes, 2015), Edmond Baudoin sur un scénario de Cédric Villani dans Les Rêveurs lunaires (Futuropolis, 2015), Robert Deutsch dans Turing (Sarbacane, 2018), voire Champignac de BeKa & Etien (Dupuis, 2021) avaient traité de près ou de loin le sujet.

Mais jusqu’à présent, les bandes dessinées existantes s’étaient concentrées sur la personnalité quasi anonyme d’Alan Turing, redécouverte assez tardivement après sa mort. Car le propre des services secrets, c’est de rester secrets…
Cette discrétion avait créé une injustice : celle de dissimuler le rôle crucial d’Alan Turing, certes, et il faut lui rendre justice, mais aussi de celui des services français et polonais à l’origine de la résolution de l’énigme. Et cette révélation, c’est au propre neveu d’Alan Turing, Dermot Turing, qu’on la doit, grâce à un travail d’enquête minutieux qu’il a mené de Londres, à Paris et à Moscou.

Le soutien de la DGSE

En général, quand des services secrets soutiennent des médias, c’est discrètement. Par exemple dans le cas de ce Monsieur Bellum, que les thuriféraires d’Hergé présentent comme une preuve de son antinazisme (Monsieur Bellum écrit sur un mur : Hitler est fou). Mais cette BD est publiée dans L’Ouest, un hebdomadaire neutraliste bruxellois créé par Raymond de Becker, figure de l’extrême droite belge, auteur d’un livre intitulé Pour un Ordre Nouveau (1931) qui est un des bréviaires du fascisme européen (illustré par Hergé) et futur rédacteur en chef du « Soir volé ». Nous sommes en pleine « drôle de guerre » et la position neutraliste de Monsieur Bellum n’est pas… neutre. On saura plus tard que le journal est financé par l’Abwehr, les services secrets allemands...

Ici, cela se fait au grand jour, dans une démarche semblable au développement du Bureau des légendes, sans doute l’une des meilleures séries TV françaises de ces dernières années.

Après la TV, la DGSE s’intéresse à la BD, ayant recours notamment à Fabien Tillon, fils du grand résistant rennais Charles Tillon et grand spécialiste de bande dessinée : nous avions parlé dans nos pages (et sur notre chaîne de podcast) de son livre de référence sur la culture manga paru chez le même éditeur.

La DGSE se rappelle évidemment à notre bon souvenir au moment où la guerre fait rage en Ukraine et où l’on se rend compte que le renseignement - et son pendant : la propagande- jouent un rôle déterminant en cas de conflit.

En tout cas, voici une BD passionnante, dessinée très efficacement, et où l’on apprend plein de choses. Une BD comme on l’aime, quoi.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782380942972

Qui a cassé Enigma ? La véritable histoire du code secret nazi – par Fabien Tillon, Dermot Turing et Lelio Bonaccorso. Coédition des éditions Nouveau Monde Graphic et Ministère des armées. 116 pages, 19,90€



Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi NOUVEAU
2 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05 NOUVEAU
5 🔍 📖 🛒 La Quete De L'oiseau Du Temps NOUVEAU
6 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap NOUVEAU
7 🔍 📖 🛒 Mashle T.09 NOUVEAU
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
9 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
10 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
13 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
14 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
15 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
16 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
17 🔍 📖 🛒 Jujutsu Kaisen T.15 NOUVEAU
18 🔍 📖 🛒 Les Soeurs Gremillet T.03 - Le NOUVEAU
19 🔍 📖 🛒 Celeste T.01 - Bien Sur, Monsi NOUVEAU
20 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
21 🔍 📖 🛒 Carnets De Campagne
22 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte NOUVEAU
23 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
24 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -
25 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
26 🔍 📖 🛒 Idefix Et Les Irreductibles T. NOUVEAU
27 🔍 📖 🛒 Bug T.3
28 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
29 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
30 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
31 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.03 - Hi
32 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
33 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.02 - Hi
34 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
35 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
37 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
38 🔍 📖 🛒 Les Royaumes De Feu T.05 - La
39 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
40 🔍 📖 🛒 Missionyozakura Family T.08 NOUVEAU
41 🔍 📖 🛒 Heartstopper T.02 - Un Secret
42 🔍 📖 🛒 La Revue Dessinee N36 NOUVEAU
43 🔍 📖 🛒 Naruto T.03
44 🔍 📖 🛒 Moriarty T.13 NOUVEAU
45 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.04 - Hi
46 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
47 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele - Au Pays Des C
48 🔍 📖 🛒 Les Legendaires - Les Chroniqu
49 🔍 📖 🛒 Assassination Classroom T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Droit Du Sol - Journal D'un

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Oh, tant d’erreurs...
    - Enigma n’a pas été mise au point pas "les nazis" mais par un ingénieur allemand et elle avait d’abord un usage commercial
    - C’est un appareil électromécanique qui n’a rien à voir avec un ordinateur
    - Les rotors ne se coordonnent pas de façon aléatoire
    - Le code avait été cassé par les Polonais avant que les Britanniques ne reprennent le flambeau pour cause d’invasion de la Pologne

    Est-ce ce type d’informations que l’ont peut apprendre dans cette BD ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 12 avril à  07:50 :

      Merci pour ces précisions. Dans la BD, les informations sont certes bien plus vérifiées que dans cette chronique puisque, on le suppose, la DGSE a dû lire le script.
      Maintenant, vos remarques manquent aussi de précision. C’est mal connaître l’histoire de l’informatique que de feindre d’ignorer que la conception des ordinateurs procède des travaux faits au départ par des calculateurs électromécaniques. Cf les travaux de Von Neumann.
      Certes, le prototype d’origine d’Enigma est commercialisé par un ingénieur allemand mais c’est l’arrivée des nazis qui en fait un enjeu stratégique.
      Les rotors fonctionnent de façon coordonnée mais le résultat est aléatoire pour ceux qui tentent d’en comprendre la logique.
      Enfin, si les Polonais avaient cassé le code, pourquoi tous ces efforts du côté anglais ?
      Le but de cette chronique est d’informer sur la sortie de cette BD, sur les conditions de sa publication et peut-être de donner envie de la lire.
      C’est réussi puisque vous allez être obligé de la compulser pour vérifier si elle est digne de votre estime.

      Répondre à ce message

Dans la même rubrique


En bref