Ragnarok - Tsukasa Kotobuki - Génération comics

29 mars 2004 0 commentaire
  • Dans un monde sans cesse menacé par d'étranges créatures maléfiques connues sous le nom de « dark ones », l'humanité n'a trouvé son salut que dans la création d'une guilde de mercenaires spécialisés dans l'éradication de ces démons et voués à la protection des hommes.

Un de ces mercenaire, Leroy Schwartzer, aujourd’hui devenu free-lance lutte pour sa survie aussi bien contre les « dark ones » que contre les autres guildes, telle que la fameuse guilde d’assassins actuellement à sa recherche pour des raisons bien mystérieuses.

C’est lors du sauvetage imprévu d’une calèche et de ses occupants que Leroy, armé de son épée qui parle, Ragnarok, va faire la connaissance de Ashley et Yuripulse, tenanciers d’un bordel dans la ville de Alpes, et dont la motivation secrète reste de ramener Leroy à Karteil, chef de la guilde des assassins de cette cité...

Le récit se caractérise par une narration extrêmement rapide, et fluide, typique des mangas d’action.
Le style graphique est très proche de celui utilisé pour les illustrations Capcom, ce qui est finalement peu étonnant quand on sait que l’auteur et le dessinateur de cette BD est le character designer du jeu vidéo Toshinden et a également travaillé sur des mangas comme V Gundam.

Au final, Ragnarok reste un shônen manga des plus classiques mais dont la particulière efficacité devrait charmer les amateurs du genre.

Arnaud Armant

« La tête dans les images »

RCB 88.1FM

(par Anh Hoà Truong)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

A noter que l’histoire originale est tiré du roman « Ragnarok, kuroki kemono » de Kentaro Yasui qui travaille en collaboration avec Tsukasa Kotobuki sur le manga présenté ci-dessus.

  Un commentaire ?