Ralph Azham T1 – Par Lewis Trondheim – Dupuis

18 mars 2011 8 commentaires
  • Pendant le hiatus de Donjon, Lewis Trondheim se lance dans une saga fantastique de longue haleine. Une nouvelle série menée tambours battants, puisque deux albums paraîtront dans le semestre.

Ralph Azham était destiné à être l’élu, le « chosen one » comme on dit dans les romans anglo-saxons. Oui mais, Ralph Azham est un « chosen one » calamiteux ! Depuis que l’oracle n’a pas vu en lui l’Elu que tout le village attendait, Ralph est considéré comme un boulet. Pourtant, il a un pouvoir surnaturel : celui de deviner les naissances et les morts. Ce qui, a priori, n’est pas très intéressant pour ce village rongé par les rivalités de clans et plongé dans l’immobilisme le plus complet. L’arrivée d’une horde de barbares sans foi ni loi dans le village va pousser Ralph sur le chemin de l’aventure, où il découvrira beaucoup de choses sur son passé et son pouvoir désuet.

Ralph Azham T1 – Par Lewis Trondheim – Dupuis
Un extrait de "Ralph Azham"
© Trondheim - Dupuis

Sur ce canevas d’intrigue ultra-classique (mythologie fantastique, héros malgré lui, histoire de revanche,…) Lewis Trondheim n’oublie pas d’ajouter les ingrédients que l’on aime chez lui. Le décorum fantastique évoque forcément Donjon, les imbroglios relationnels entre les personnages (avec un talent particulier pour croquer des « cons qui osent tout ») rappellent Lapinot et le style animalier caractéristique de Trondheim provoque un décalage bienvenu dans un genre fantastique qui a souvent tendance à se prendre au sérieux.

Illustration de couverture pour le Spirou n°3806
© Trondheim - Dupuis

Pour toute une génération, « La vie comme elle vient », point final posé sur les aventures de Lapinot, avait été un crève-cœur. Du coup, l’entrain que met Trondheim dans cette nouvelle série au long cours fait plaisir à lire, même si pour le moment, les enjeux de Ralph Azham sont encore relativement obscurs. Ce feuilleton au clair de deux lunes promet de renouer avec la tradition de l’aventure à épisodes. À suivre donc.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :