Re:Monster T3 - Par Kogitsune Kanekiru & Haruyoshi Kobayakawa - Ototo

16 novembre 2017 0 commentaire
  • La troupe de gobelins de Rô est de retour avec une nouvelle fournée d’évolutions, de batailles, de rencontres et de capture de prisonniers. Une série très axée « jeu de rôle », qui avance lentement et apparaît de plus en plus problématique dans la gestion de ses prisonniers féminins…

La recette ne surprendra pas le lecteur car nous la retrouvons une nouvelle fois à la virgule près : les gobelins s’entraînent, chassent, tuent des monstres, gèrent la vie quotidienne dans leur caverne, rencontrent parfois un imprévu, donnant lieu à une bataille, à des prisonniers, à leur assimilation au groupe, et enfin ils évoluent, gagnant de nouvelles compétences.

Étant donnant que le récit se trouve entièrement raconté du point de vue de leur leader, Rô, à travers un monologue quasiment constant, l’ensemble suit un cycle relativement linéaire, dont l’intérêt repose sur les imprévues et les batailles, mettant en scène les nouvelles compétences et les nouvelles troupes de Rô.

Dans ce nouveau tome, l’histoire s’articule autour de quatre grands moments : d’abord une tribu de Kobolds, une race d’humanoïdes-canidés, pourchassée par des squelettes échoue devant la grotte de nos héros, qui déjouent ensuite une embuscade humaine contre des elfes, sauvant une princesse qui leur permet de nouer une amitié avec les elfes de la forêt et de prendre connaissance du détail de leur confit avec les humains. Enfin, nous avons droit à deux engagements contre des bataillons humains, permettant à Rô de faire le plein de nouveaux esclaves, en sus des Kobolds de début de tome.

Une mécanique bien huilée, dont le plaisir réside dans le déploiement d’un univers propre au « jeu de rôle », c’est-à-dire accordant une place omniprésente à la question des métiers et aux compétences que les personnages acquièrent au fur et à mesure.

Re:Monster T3 - Par Kogitsune Kanekiru & Haruyoshi Kobayakawa - Ototo
© KOGITSUNE KANEKIRU © HARUYOSHI KOBAYAKA © WA YAMAADA Originally published in Japan in 2015 by AlphaPolis Co., LTD.

Le principe narratif du héros dont nous suivons les pensées en permanence confère à cet ouvrage un côté « Livre dont vous être le héros » qui devrait toujours amuser les amateurs. D’autant que l’histoire commence à prendre un peu d’ampleur avec l’arrivée de la guerre entre elfes et humains, même si elle ne rompt pas véritablement la routine des gobelins. En revanche, un point apparaît de plus en plus gênant : la mise en esclavage sexuel des femmes (et des hommes) que Rô capture. Si encore le personnage se révélait mauvais et l’acte était présenté comme négatif mais non : nous sommes, avec Rô, face au paradoxe d’un monstre qui mange ses ennemis mais qui se pique de suivre un code d’honneur et se révèle parfois bienveillant. Pour justifier son traitement des esclaves sexuels, le potentat passe par l’artifice d’une drogue aphrodisiaque, imposant à ses victimes un faux consentement, sauvant ainsi les apparences morales bien artificiellement et qui s’emploie en plus à considérer que ces comportements peuvent être normaux car « c’est la guerre... » Une ombre au tableau d’une œuvre par ailleurs sympathique et bien pensée sur le reste. Dommage.

© KOGITSUNE KANEKIRU © HARUYOSHI KOBAYAKA © WA YAMAADA Originally published in Japan in 2015 by AlphaPolis Co., LTD.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Re:Monster T3. Par Kogitsune Kanekiru (scénario) & Haruyoshi Kobayakawa (dessin). Traduction Nicolas Pujol. Ototo, Collection "Seinen". Sortie le 17 novembre 2017. 190 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Re:Monster sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

  Un commentaire ?