ReRe : Hello ! T10 & T11 - Par Tôko Minami - Delcourt/Tonkam

29 juin 2018 0 commentaire
  • Voici venu le moment des adieux à Minato et Ririko, sans doute le couple « shôjo » à la fois le plus classique et le plus attachant de ces dernières années. Un manga simple, type « feel good », qui nous aura fait fondre du début à la fin.
ReRe : Hello ! T10 & T11 - Par Tôko Minami - Delcourt/Tonkam

Nous avions laissé nos héros au sixième tome, au moment où ils se révélaient leurs sentiments mutuels et devenaient un couple. Une séquence particulièrement simple et mignonne, à l’image d’une série sans prétention mais efficace et juste.

Les cinq tomes suivants, dont les deux derniers viennent de sortir simultanément, auront vu évoluer ce charmant petit couple à travers quelques péripéties autour de la situation familiale compliquée de Minato, ainsi que des classiques rivaux romantiques, d’abord pour Minato et enfin pour Ririko.

Le dixième tome se trouve ainsi entièrement consacré au personnage d’Aoi, jeune fille timide et peu sûre d’elle, fraîchement arrivée dans le lycée de Minato. Elle se révèle être la petite fille d’un bon ami du grand-père de notre héros qui verrait bien un mariage arrangé !

© 2013 Tôko Minami / SHUEISHA / Delcourt Manga

Tout le long de ce volume Aoi voit donc ses sentiments pour Minato grandir, surtout que ce dernier fait tout son possible pour l’aider à réviser ses examens. Cependant comme toujours dans ReRe : Hello ! rien de bien grave ne peut arriver et l’ambiance reste bon enfant. Ainsi Aoi n’est jamais une menace pour Ririko : elle apparaît surtout comme une jeune fille naïve et solitaire que nos héros vont aider à aller de l’avant.

Entre une journée à la mer, une autre au bord d’un lac, l’aboutissement des romances des deux couples secondaires, puis la résolution de l’ultime point de blocage familial chez Minato, la série s’achève en douceur, de façon naturelle et évidente.

On pourra reprocher à la seconde partie de l’œuvre de manquer d’enjeux, mais Tôko Minami s’est focalisée sur le développement des relations de ses personnages, où comment l’idée d’un couple improbable finit par s’imposer aussi bien chez les intéressés que dans leur entourage, qui au départ ne croyait guère à cette histoire.

© 2013 Tôko Minami / SHUEISHA / Delcourt Manga

Notre sentiment n’aura de toute façon pas varié au cours de cette dizaine de tomes : le couple de héros ne se sera pas détaché d’un iota des archétypes fleur bleue du « riche prince » et de la « fille banale », avec un flot de bons sentiments et d’innocences recouvrant le tout.

Mais la force de la mangaka résidera jusqu’au dénouement dans ce premier degré revendiqué et les innombrables saynètes adorables avec notre couple, trouvant dans leurs gestes, leurs intentions et leurs désirs une justesse qui fait mouche à chaque fois.

Une série simple et directe, charmante et étonnamment moderne dans certains aspects de la vie amoureuse et de couple de Minato et de Ririko. Le côté ordinaire de leur histoire, sublimé par la mangaka, peut sans doute se résumer par une des répliques du chapitre final : ils n’ont vu aucun signe du destin lors de leur première rencontre. Ils se sont même étonnés lorsqu’ils ont découvert les sentiments qu’ils avaient fini par développer pour l’autre. En effet jamais ils n’auraient pensé tomber amoureux l’un de l’autre : cette histoire est née simplement à force de se côtoyer, sans même qu’ils ne s’en rendent compte.

© 2013 Tôko Minami / SHUEISHA / Delcourt Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

ReRe : Hello ! T10 & T11. Par Tôko Minami. Traduction Julia Brun. Delcourt/Tonkam, collection "Shôjo". Sortie le 20 juin 2018. 208 pages & 224 pages. 6,99 euros.

Commander le tome 10 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 11 chez Amazon ou à la FNAC

ReRe : Hello ! sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique du tome 4,
- Lire la chronique du tome 6.

  Un commentaire ?