Newsletter ActuaBD

Rebelles, t.2 : Président - par Maryse Charles, Jean-François Charles, Thierry Bouüaert - Casterman

  • Ce second volume de la série {Rebelles}, initiée par {{Maryse}} et {{Jean-François Charles}}, met en lumière la vie du plus charismatique président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy.

Dallas, 1963, Kennedy entre dans la légende en étant assassiné dans cette ville du Texas, un Etat qui lui était hostile. Dans sa lente dérive vers la mort, il va se souvenir de sa vie avec ses joies, ses drames, ses espoirs et ses ambitions. Maryse et Jean-François Charles propose un voyage dans la mémoire de Kennedy, ils retracent les principaux événements qui émaillèrent sa vie politique de façon très abordable pour le profane ; en parallèle, ils dressent le portrait d’un homme déchiré par ses démons intérieurs, souffrant du dos, traînant un lourd héritage familial débordant d’ambition et assouvissant sans vergogne une libido hors du commun. Pas de tentatives de réhabilitation de la part des deux scénaristes mais une mise en évidence de ce qui a pu mener un homme vers une issue aussi tragique. A la fin de l’album figure une brève chronologie pour éclairer certains passages évoqués dans la bande dessinée.

Le graphisme de ce livre a été confié à Thierry Bouüaert, qui signe là son quatrième album. Il publia, il y a quelques années,sous le pseudonyme de Wilbur H. Duquesnoy une adaptation d’une aventure d’Edmund Bell d’après Jean Ray pour les éditions Lefrancq. En 2004, il crée sa série maîtresse pour les éditions Bamboo, Le style Catherine, deux albums incontournables présentant de manière très originale le quotidien d’une jeune fille et ses difficultés face à l’âpreté de la vie moderne. Une série pleine de violence et de poésie à redécouvrir d’urgence ! Illustrer le texte des époux Charles n’a pas dû être de tout repos tant les images afférantes à l’univers des Kennedy font partie de l’imaginaire collectif. Utilisant un graphisme proche de la photographie, Bouüaert restitue à merveille les visages des divers personnages historiques ainsi que les lieux connus traversés. La force de l’illustrateur fait merveille lors des scènes plus intimes, seul le lettrage aurait gagné à être plus soigné. La réussite de la mise en images doit également beaucoup à la palette colorée de Benoît Bekaert, digne d’un Sienkiewicz.

Après la semi-déception du précédent opus de la collection consacré à Che Guevara, le couple Charles associé au talentueux Bouüaert présentent une oeuvre plus aboutie, tant au plan scénaristique que graphique.

(par Erik Kempinaire)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD