Comics

Reckless T. 2 : L’envoyé du diable - Par Ed Brubaker & Sean Philips - Delcourt Comics

Par Marc Vandermeer le 11 avril 2022                      Lien  
Une couverture digne d’une affiche de cinéma des années 80 avec des flammes, des femmes, des pentagrammes et des armes. C’est parti pour une nouvelle enquête d’Ethan Reckless au cœur d’un Hollywood gouverné par la drogue, le sexe et le rock’n’roll ! Sans oublier le satanisme tapit dans l’ombre des projecteurs…

1985 – Durant une enquête des plus insignifiantes, Reckless rencontre une charmante bibliothécaire. Linh est belle, intelligente et l’esprit vif : tout ce que notre héros aime pour rompre la monotonie de sa vie. Il ne croyait d’ailleurs pas si bien dire quand, au détour d’un visionnage de film de série B dans son cinéma personnel : sa belle reconnait une des figurantes. Il s’agit de Maggie, sa sœur adoptive, disparue depuis presque 10 ans.

La jolie blonde voulait faire carrière dans le cinéma. C’est donc tout naturellement qu’elle a quitté sa ville natale pour rejoindre Hollywood. Mais après quelques semaines à contacter sa sœur pour lui donner régulièrement des nouvelles : silence radio. Plus de coups de téléphone, plus de courrier, … pas même une apparition à la télévision ou sur grand écran.

Or, c’est le triste sort de centaines de midinettes par an, battant le trottoir du "Walk of Fame" pour une passe plutôt que de trouver la gloire. Une femme sans talent parmi d’autres, finissant prostituée et/ou droguée, bien loin d’intéresser la police qui clôt rapidement l’affaire. C’est alors qu’intervient Ethan Reckless, pour une enquête qui sera des plus foudroyantes !

Les années 80, comme le dira très justement Ed Brubaker en postface, sonnent l’apogée d’une période satanique dans toute l’Amérique. Les journaux ont fait grand bruit des affaires Manson, le fils de Sam et autres criminels de la même espèce. C’est pourquoi il a décidé de plonger son héros taciturne dans cette ambiance glauque. Les eighties retentissent également avec les snuff movies entraînant Reckless dans les basfonds des marchés noirs cinématographiques.

Un contexte propice au graphisme de Sean Phillips qui continue de dépeindre le grand blond dans la pénombre, le visage souvent à moitié caché par l’obscurité ambiante, ou encore par le sang et les coups. Face à lui, un gourou sectaire, des skinheads, … autant dire des trognes patibulaires comme le dessinateur aime à croquer. Seules les femmes paraissent un peu lumineuses dans cette atmosphère maculée de sang, de tripes et de boyaux. Ceux d’un chien notamment, sacrifié pour les besoins d’un film, éventré pour glorifier les paroles d’un homme encore plus cruel qu’il n’y paraît. Car Magnus, le grand rival de ce tome, n’est pas qu’un simple sataniste, loin de là… Le diable lui-même pourrait s’en méfier !

Reckless T. 2 : L'envoyé du diable - Par Ed Brubaker & Sean Philips - Delcourt Comics
©Sean Phillips / Delcourt Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782413044833

PAR Marc Vandermeer  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD