Rééditions Dynamite : de la rigidité à la souplesse

24 juillet 2016 1 commentaire
  • Petit aperçu des rééditions Dynamite qui redonnent vit (oui oui, c'est bien un "t" à la fin) à des albums anciens à prix modique. Deux univers bien différents au service du stupre le plus bestial, bien évidemment.

Rééditions Dynamite : de la rigidité à la souplesseCouvertures souples et format réduit, idée maline pour l’éditeur Dynamite. Voilà une nouvelle lingerie pour des albums parfois très anciens, ces deux-là affichant respectivement plus de 20 ans (Sections Spéciales) et plus de 10 pour Le Journal de Molly Fredrickson. Ces deux parutions accompagnent huit autres sorties depuis cette année 2016, toutes sous le même format.

Ces deux fascicules, qui respectent la sainte loi des 48 pages, ont pourtant bien des différences. Là ou Cornell Clarke joue la carte du happy sex, avec un langage trash et des filles insatiables, joueuses et bien dans leur peau, le mystérieux Hopper [1] honore une tradition plus ancienne à base de perversité, de viols salaces enlacés dans une trame à tendance dramatique. Leur point commun finalement, c’est une tendance au bavardage. Mais quand les étudiantes de Peanut Butter échangent des vannes avant le prochain assaut, les héroïnes de Sections Spéciales devisent gravement entre deux coups de fouet dans un français d’académicien.

Graphiquement, les deux albums s’opposent presque. Pour Hopper, un style très classique, avec des traces de Frollo, Crepax ou Magnus. Son obsession pour les verges est évidente, et la précision chirurgicale de certains gros plans en aurait fait un parfait illustrateur de manuels de biologie. Pour Cornell Clarke, c’est plus freestyle, avec de la couleur éclatante au programme et un dédain du décor à peine masqué par ses gros plans débordants de fluidités diverses.

Dans les deux cas, on sourit souvent, le texte ayant bel et bien dans ces parutions un rôle important, et d’ailleurs dans le cas de Clarke, on devine que les traducteurs [2] s’en sont donnés à cœur-joie entre les very bad words et les irruptions latinos.

(par Guido BACRI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Sections Spéciales tome 1 sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Commander Peanut Butter volume 2 sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

[1tellement inconnu que l’éditeur reconnaît l’avoir cherché en vain pour le rémunérer !

[2Le bien connu des spécialistes Jean-Paul Jennequin, associé à Nicolas Cartelet.

 
Participez à la discussion
1 Message :