Reversible Man, T1 - Par Nakatani D - Komikku Editions

29 avril 2014 0
  • Découvrez le 1er volume d'une trilogie ultra-violente. Véritable série-coup de poing, Reversible Man propulse le lecteur sans une ahurissante descente aux enfers.
    Les amateurs de gore et d'expériences extrêmes seront comblés.

On les surnomme les Retournés, des êtres humains aux membres déformés qui se recroquevillent sur eux mêmes, ils souffrent le martyr puis... au bout d’un certain temps, ils se recomposent et possèdent une force surnaturelle. Certains pensent que les victimes proviennent de l’œuvre d’un trafic d’organes, d’autres d’un virus qui se propage de manière inquiétante et mystérieuse. Néanmoins, seule une jeune fille nommée Runa connaît la vérité sur ce qui menace qui rôde, sa sœur, atrocement mutilée, en a fait les frais...

Une équipe policière à la recherche de Retournés, enquête minutieusement sur le massacre d’une famille et tout porte à croire que le frère cadet, jaloux de la réussite sociale de son frère, semble lié de près à ces meurtres sanglants.

Des organes génitaux qui explosent, des jeunes filles qui rampent par terre droguées par un bourreau machiavélique, le cadavre d’une jeune femme dont la cage thoracique mise à nu est recouverte de seringues crasseuses... Reversible Man est conçu tel un thriller moderne, sauvage et avant-gardiste. Le style graphique de Nakatani D rappelle immanquablement le style agressif des films de Takashi Miike et son overdose d’images choquantes. Derrière l’intrigue policière que dessine au premier abord le récit de Nakatani D, vient s’ajouter gore et suspense haletant. C’est bien cela qu’il va être question dans cette trilogie : des meurtres odieux parfois à la limite du tolérable, des protagonistes d’une efficacité redoutable et un fil conducteur qui entraine le lecteur vers un gouffre sans fonds. De la première page jusqu’à la dernière, on reste pantois par ce style truffé d’adrénaline. On peut juste reprocher à l’auteur d’avoir quelque peu expédié sa scène finale avec trop de désinvolture.

Reversible Man, par son contenu sans morale, s’adresse à un des lecteurs avertis, amateurs de sensations fortes et d’images répugnantes.

Avec ce titre, les éditions Komikku nous apportent l’une des sorties les plus surprenantes du moment. Vivement la suite, prévue le 26 juin prochain.

Reversible Man, T1 - Par Nakatani D - Komikku Editions
©Nakatani D / Komikku Editions

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Reversible Man T1 à la FNAC
- Le T2 à la FNAC

  Un commentaire ?