Rhum Héritage T. 1 : Eau de vie, eau de mort – Tristan Roulot et Mateo Gerrero Cruz - Robinson

22 mai 2019 0 commentaire
  • Aujourd’hui paraît aux éditions Robinson le premier tome d’une nouvelle (future grande ?) saga historique : "Rhum Héritage". Cette série, à vocation pédagogique, aura pour sujet l’histoire du rhum. Ce premier album nous présente son invention, par le biais de la mise en scène du Père Labat, célèbre inventeur du breuvage.

Le rhum est, comme vous l’apprendrez à la lecture du premier opus : Eau de vie, eau de mort, bien plus populaire aujourd’hui qu’il ne l’était à la fin du XVIIe siècle. Les auteurs Tristan Roulot (Goblin’s, Irons) et Mateo Guerrero Cruz (Dragonseed, Beast) l’ont bien compris !

Pour éviter toute lourdeur historique, les auteurs ont pris le parti d’entourer le récit de l’invention du rhum d’une fiction, classique à bien des égards, mais bien documentée. C’est l’occasion pour le scénariste d’aborder des sujets historiques pointus tel que l’esclavage ou l’engagement de Français métropolitains, volontaires, au sein des plantations antillaises de cannes à sucre.

Classique dans ses ressorts, mais bien ancré historiquement via la présence du Père Labat, ce récit conte les aventures de Jean Rouen, jeune homme engagé aux Antilles dans le but de récolter assez d’argent pour subvenir aux besoins de son père, embastillé. Au service d’un maître de plantation tyrannique, Jean va connaître la condition d’esclave, tomber amoureux et tenter de s’échapper…

Rhum Héritage T. 1 : Eau de vie, eau de mort – Tristan Roulot et Mateo Gerrero Cruz - Robinson
© Robison

En parallèle, ce fils de souffleur de verre va se lier d’amitié avec le Père Labat qui mettra ses talents à contribution afin de confectionner un alambic en vue de distiller le breuvage alcoolisé. Ce rhum, qui n’en portait pas encore le nom, était servi aux marins et esclaves afin qu’ils supportent la dureté de leur labeur.

À l’occasion du lancement de cette nouvelle série, Robinson organisait une dégustation de rhum à la Maison du Rhum à Paris, en présence des auteurs et de l’éditeur. Nous y étions et avons pu nous entretenir avec ces derniers autours d’un verre.

© Manon Dias Santos

À la question « pourquoi le rhum ? » , la réponse de Tristan Roulot est toute trouvée : cet angle d’approche de l’Histoire répondait aux attentes qu’il nourrissait. Ce féru d’histoire avait l’intention de développer une saga historique s’ancrant, chronologiquement, à la période moderne et au début de la période contemporaine. L’Histoire du rhum lui permettait ainsi de développer la pédagogie de son scénario tout en le recoupant avec les thèmes qu’il désirait aborder. Il ne lui restait alors plus qu’à développer, au sein de ce contexte, des personnages, une intrigue, un triangle amoureux, …

Cet album est également le fruit d’un travail consciencieux. Il nous confiait qu’après avoir lu les six tomes des mémoires du Père Labat, intitulés Nouveau Voyage aux isles de l’Amérique, il était parti s’immerger dans le terrain de son récit, la Martinique. Ce voyage a été pour lui l’occasion de consulter les archives sur place tout en s’imprégnant de l’atmosphère du territoire. Ce travail de préparation se ressent à la lecture, notamment par l’apparente authenticité dégagée par l’album.

© Manon Dias Santos

Tous les personnages de ce récit ne sont pas historiques pour autant. Bien que le Père Labat ait bel et bien existé, le personnage principal, Jean Rouen est fictif. Il est toutefois inspiré des archives consultées par Tristan Roulot relatant le voyage du Père Labat. Il y est noté que celui-ci était accompagné d’un jeune homme décédé avant d’atteindre les Antilles.

La véracité du propos est également renforcée par la précision du dessin. Mateo Guerrero Cruz, bien qu’il n’ait pu se joindre au voyage de Tristan Roulot, a pu bénéficier de photos prises sur place par ce dernier pour alimenter et documenter son dessin. Selon lui, l’un des aspects graphique les plus complexes à retranscrire dans le cadre de paysages tropicaux est l’humidité.

Un prochain tome est d’ores et déjà en cours d’écriture. L’auteur n’entend d’ailleurs pas relâcher sa rigueur historique et prévoit de poursuivre son enquête en allant consulter les archives d’outre-mer à Aix-en-Provence. Les tomes ne devraient toutefois pas se suivre chronologiquement et les auteurs prévoient d’installer des ellipses temporelles.

La chronologie de la saga va constituer l’un des grands défis à venir pour l’Espagnol qui, s’il veut coller au plus près de la période historique, va devoir réadapter son dessin à chaque tome en fonction de l’évolution des modes et mœurs de l’époque.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Rhum Héritage T. 1 : Eau de vie, eau de mort – Par Tristan Roulot et Mateo Gerrero Cruz - Robinson - Sortie : 22 mai 2019 - Prix : 14,95€

  Un commentaire ?