Rising Sun T1 & T2 - Par Satoshi Fujiwara - Komikku Editions

11 décembre 2014 0
  • Discipline militaire, entraînement et dépassement de soi : voici les ingrédients majeurs de "Rising Sun". La voie militaire au pays du soleil levant. Une série qui plaira et divertira les amateurs des champs de bataille...

Ikki Kaï décide de rejoindre les forces d’autodéfense nippones. Véritable tête brûlée, il n’agit que par son bon vouloir, sans réellement s’inquiéter des conséquences de ses actes. Il remarque à peine Satsuki, une amie d’enfance éprise de lui. Bien décidé à devenir militaire, contre vents et marées, il part au pas de course, de son nid douillet jusqu’au camp d’entraînement. Mais même si Ikki est doté d’une fougue et d’une ténacité hors normes, sera-il à la hauteur des espérances que l’on attend des futurs soldats ?

Rising Sun T1 & T2 - Par Satoshi Fujiwara - Komikku Editions

Autant l’annoncer toute de suite : si vous n’êtes pas adepte du contexte militaire et des codes hiérarchiques, alors Rising Sun n’est pas fait pour vous car c’est l’armée qui est ici à l’honneur, avec tout son éventail d’ordres à respecter. L’auteur se lance un sacré défi : mettre en avant des futurs soldats de l’armée japonaise, les FJA ( Forces japonaises d’autodéfense) alors que celles-ci se sont retrouvées sous un statut particulier suite à la Seconde Guerre mondiale : le pays avait alors uniquement le droit de disposer de troupes de défense interne, sans possibilité de les déployer hors de son territoire.

Au-delà du contexte historique, cette série aborde avec adresse des thèmes classiques du dépassement de soi, de l’honneur avec comme protagoniste principal un type banal qui, peu à peu, se démarque des autres.

Le thème de la camaraderie est présent autant que celui de l’adversité. Des liens se créent, certains sincères, d’autres arrivistes... Mais chacun possède comme dénominateur commun la volonté d’aboutir à devenir un soldat d’élite. Tous, ont leur passé et chacun leur histoire personnelle, mais ces ingrédients importent peu. Ce qui compte, c’est le dépassement de l’individu, la sueur et les larmes pour franchir tous les obstacles.

Rising Sun plaira certes, davantage aux adolescents qu’aux adultes par son côté bon enfant et son style désinvolte et par moments burlesque.

D’un point de vue graphique, on reste quelque peu sur notre faim. Avec la concurrence qui règne à l’heure actuelle, on s’attend forcement à un trait personnalisé qui se démarque... Or, le style de Satoshi Fujiwara ne décolle pas réellement de son siège... Et il faut l’admettre, on s’ennuie souvent : visages, certes expressifs, mais trop stéréotypés dans leur ensemble ; décor vide ou sans réelle conviction, et des personnages qui manquent cruellement de charisme. Notons, toutefois, que les éléments gratifiants du dessin se remarquent spécifiquement au niveau des plans rapprochés sur les visages.

Rien n’est épargné aux bleus qui doivent constamment prouver leur efficacité.
Copyright : © Satoshi Fujiwara 2012 / Futabasha Publishers Ltd.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Rising Sun T1 & T2. Par Satoshi Fujiwara ; Komikku Editions. Traducteur : Fabien Naban. 208 pages. 7,90 euros/ tome.

- Commander Rising Sun T1 à la FNAC
- Le T2 à la FNAC

  Un commentaire ?