Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Robot, tome 3 - Collectif - Glénat Manga

  • Après deux années d'attente, voici enfin le troisième tome du manga le plus visuel, ou plutôt un réel artbook car il regroupe les travaux d'une dizaine d'auteurs et d'illustrateurs. Un régal pour les yeux, d'autant plus que la publication semble s'accélérer.

Robot est un véritable ovni parmi les mangas. Alors que ceux-ci comportent généralement un bon nombre de pages et sont en noir et blanc, soignant l’action et la psychologie des personnages, les volumes de Robot sont édités en grand format, tout en couleurs, et rassemblent des essais et bandes graphiques de divers auteurs.

Robot, tome 3 - Collectif - Glénat Manga
Les styles se succèdent : du vintage à l’aquerelle ...

C’est d’ailleurs Range Murata qui servit de catalyseur pour permettre à des mangakas et illustrateurs de produire des œuvres plus personnelles, par exemple Sho-U Tajima (MPD-Psycho, Madara, Brothers).

Après que le premier tome soit paru chez Kami, c’est Glénat Manga qui a repris la publication. Il faut dire que si l’impact graphique est très certainement au rendez-vous, la démarche a de quoi surprendre, car les styles sont extrêmement variés, jouant également sur les teintes, les genres et les couleurs.

Rien n’est laissé au hasard. Pour une fois, c’est le temps passé sur le dessin et les couleurs qui est primordial !

Avec ce troisième tome, on commence à apercevoir un plan d’ensemble. Tout d’abord, une demi-douzaine de récits se suivent, proposant un chapitre par tome. Cela permet de développer plus en profondeur certains univers, donnant également la possibilité aux auteurs de mieux dominer leur sujet et leur dessin.

Pas seulement des illustrations, mais aussi des récits qui se suivent, tel un feuilleton. Ici, une jeune princesse malade laisse sa place à une sosie pour tenter de trouver un remède

Difficile de présenter des récits favoris, chacun ayant ses particularités, plaisant plus qu’un autre à un public cible. On joue sur l’humour, l’action, mélangeant shōnen, shōjo, seinen et parfois pure illustration. On joue également sur les influences : européennes avec Moebius, mais se référant aussi aux grands noms nippons !

L’illustration, juste pour le plaisir de l’invention : un restaurant, tout en nuances

Dix volumes sont déjà parus au Japon, et on dirait que la production française s’intensifie, car le tome 4 est déjà prévu pour le mois de mars. Des albums qu’il faut donc absolument ouvrir pour s’en mettre plein les yeux. Un régal absolu !

Range Murata donne tout son art dans les couvertures. Ici, les prochains tomes à venir

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

Lire les premières planches du tome 1

 
Newsletter ActuaBD