Rohan Kishibe T2 - Par Hirohiko Araki - Delcourt/Tonkam

23 mars 2019 0
  • L’excentrique mangaka, adepte d’histoires et d’expériences étranges, revient partager avec nous ses dernières trouvailles et mésaventures. Entre horreur et absurde, un recueil de nouvelles qui reposent sur l’aspect incongru de situations a priori banales, qui « dérapent » dans un fantastique délicieusement burlesque.

Deuxième tome des histoires contées, et parfois vécues, par Rohan Kishibe, protagoniste de la quatrième partie du manga Jojo’s Bizarre Adventure, mangaka de profession et avatar de Hirohiko Araki, nous le retrouvons pour quatre nouveaux contes. Comme dans le tome précédent, nul besoin d’avoir lu la série mère pour se plonger dans ce recueil, destiné aussi bien aux amateurs d’histoires fantastiques qu’aux fans du maître.

La Lune d’Automne des Mochizuki (2014) : sur la famille Mochizuki pèse une bien singulière malédiction : ses membres meurent inexplicablement le jour de la Lune d’Automne. Cependant cela ne les empêche pas de vivre très vieux. Afin donc de minimiser les risques en ce soir de Lune d’Automne, le père de famille décide d’interdire les sorties : ils passeront la soirée tous ensemble dans leur jardin. Un récit simple jouant sur cette question : qui succombera durant cette nuit où le destin s’acharne sur cette pauvre famille ?

Lundi, il pleut (2016) : Que se passe-t-il lorsqu’une foule devient incontrôlable au bord du quai d’une gare ? Que se passe-t-il lorsque les gens ne voient plus rien autour d’eux car trop absorbés par leur téléphone portable ? C’est ce qu’expérimente Rohan pris dans une tempête de bousculades qui semblent sans fin.

Rohan Kishibe T2 - Par Hirohiko Araki - Delcourt/Tonkam
© 2013 Hirohiko Araki / SHUEISHA

L’A.D.N. (2017) : Ici Rohan reçoit une demande inattendue : découvrir le père d’une petite fille née par un don de sperme. En effet elle présente des traits physiques et comportementaux étranges, voire inquiétants. Une histoire cependant plus romantique que réellement horrifique.

The Run (2018) : Comme pour la deuxième histoire, Araki s’empare ici d’une névrose moderne : le sport pour se maintenir en forme et sculpter son corps. Et sans surprise cette obsession tourne à la folie et donne lieu à un duel en tapis de course étrangement épique.

Un nouveau lot d’histoires qui ne déçoivent pas, à la fois amusantes et horrifiques, mais moins mortelles que de coutume, même si tous les protagonistes ne s’en sortent pas. Comme toujours, la façon dont le mangaka s’empare de sujets simples impressionne. Son ironie féroce cerne des personnages confrontés à un destin fatal inévitable, résignés à ne pas s’y soustraire.

© 2013 Hirohiko Araki / SHUEISHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?