Rudolf Turkey T. 3 - Par Hiroko Nagakura - Komikku

25 août 2015 0 commentaire
  • Drôle, subtil et dynamique, la série "Rudolf Turkey" est un mélange exotique et raffiné de récits mettant en scène des gangsters rétros.

Volage, mais au cœur valeureux, tenace et orgueilleux, Rudolf Turkey est un homme d’affaires riche, jeune et brillant. Tête brûlée et séducteur, il a le sentiment profond que tout lui revient de droit. Mais, parfois, certaines choses ne s’achètent pas et il doit changer son fusil d’épaule s’il compte toucher le cœur de Mademoiselle Lapin, sachant qu’elle constitue son talon d’Achille : ses ennemis l’enlèvent, la séquestrent pour tenter de l’affaiblir.

Malgré la naïveté dont fait preuve ce récit, par son côté dramatique à l’extrême, ses protagonistes relookés à chaque plan, et son style téléphoné, sa lecture se savoure pleinement, et nous oublions vite ces défauts bénins. Grâce notamment à une qualité graphique époustouflante, Hiroko Nagakura sait mettre en relief ses héros et ses héroïnes en particulier, qui sont d’une grande beauté : clin d’œil aux danseuses du Moulin Rouge, porte-jarretelles et talon aiguilles sont de mise.

Le personnage de Rudolf Turkey rappelle immanquablement le flegme britannique de Roger Moore, par son style décontracté, son efficacité sur le terrain et son sens de persuasion. Entouré de femmes raffinées, il tente, contre vents et marée, d’attirer dans son lit sa bien-aimée Mademoiselle Lapin, mais la belle, horrfiiée par les nombreuses conquêtes de Rudolf ne mord pas à l’hameçon... du moins pour le moment.

L’assistante de Rudolf, Momoko, est quasiment le sosie de Chun-Li, tout droit sortie du célébrissime jeu d’arcade Street Fighter. Quant aux nombreux brigands et maffieux que compte la série, ils affichent des gueules patibulaires, plus emblématiques les uns que les autres. Remarquons que le protagoniste principal Rudolf Turkey monopolise quasiment toutes les pages. Il n’y a pas de doute : c’est sa série !

Au final, on se retrouve avec un éventail de calibres démontrant que James Bond n’est pas le seul à pouvoir profiter du bon côté de la vie.

Rudolf Turkey T. 3 - Par Hiroko Nagakura - Komikku
© 2013 Hiroko Nagakura / PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

Mademoiselle Lapin, le centre d’intérêt de Rudolph Turkey. La belle dans toute sa grâce et sa féminité naturelle.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

- Le T1 à la FNAC

- Le T2 à la FNAC

  Un commentaire ?