« Rue de Sèvres » se lance dans les mangas avec sa collection « Le Renard Doré ».

Par Marc Vandermeer Très bon 17 juin 2024 
Des titres originaux au cœur de la vie Japonaise, sa culture et ses légendes, pour petits et grands. Tel est le mot d'ordre de cette nouvelle collection qui, à une encablure de la Japan Expo, ajoute une flèche de plus au carquois des éditions Rue de Sèvres, la filiale BD du groupe historique École des loisirs. Pénétrez dans la forêt magique de Hoshigahara, un des premiers tomes de la collection « Le Renard Doré ». Un lieu mystérieux au cœur d’une ville qui a oublié l’histoire de ce lieu présumé hanté. Vraiment ?

Une couverture engageante, avec deux personnages souriants qui semblent nous attendre. Il n’en faut pas plus au lecteur pour pénétrer La Forêt magique de Hoshigahara, sans se soucier des légendes effrayantes qui racontent qu’elle est non seulement hantée mais que quiconque oserait s’y aventurer pourrait bien s’y perdre à jamais !

Hisae Iwaoka, par le biais d’un coq pourchassé par des enfants, nous fait découvrir un des fondements de la croyance traditionnelle japonaise : l’animisme. La certitude que chaque chose a une âme. Comme ce gallinacé qui se retrouve en costume après sa mort, devenu esprit parmi d’autres dans ce lieu empli de mystères.

Il y est accueilli par la jeune et adorable Mu, esprit doux et joyeux sous les traits d’une petite fille, Sôichi, seule humain encore en vie et propriétaire de la forêt, Thérausine, esprit d’une encyclopédie et enfin un duo d’esprits relié à une double porte. La magie de l’animisme est en place dans ce cabanon perdu dans la verdoyante forêt d’Hoshigahara.

« Rue de Sèvres » se lance dans les mangas avec sa collection « Le Renard Doré ».
© Hisae Iwaoka / Rue de Sèvres

Ensemble, ils permettront aux lecteurs de comprendre l’histoire de ces bois, mais également ses origines. Sans oublier l’énigmatique carte à points de Soîchi qui la fait remplir par chaque esprit qu’il aura aidé. Sans doute le plus grand mystère de cette série dont le premier tome est une invitation enchanteresse à l’imaginaire.

Le trait de Hisae Iwaoka est d’une finesse méticuleuse, précis dans chaque détail pour nous plonger dans une atmosphère entre tradition et conte de fées. Les personnages, humanisés ou animaux, sont expressifs et représentatifs de leurs rôles, avec une personnalité distincte qui permet aux lecteurs de choisir ses préférés et ainsi d’attendre leur tour dans l’échiquier de cette aventure mystique et magique des plus intéressantes !

Autant dire que les éditions Rue de Sèvres marquent leur entrée dans la manga-sphère avec fracas tout en maintenant leur ligne éditoriale axée sur l’éducation, la culture et l’enrichissement de 7 a 77 ans. Un pari qui s’annonce gagnant.

© Hisae Iwaoka / Rue de Sèvres

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782810207749

La Forêt magique de Hoshigahara T.1. Auteur : Hisae Iwaoka. Editeur : Rue de Sèvres. Collection : Le Renard Doré. 208 pages. Sortie : le 24 avril 2024. Prix : 9,90 euros.

 Lire la chronique La cité Saturne T1 - Par Hisae Iwaoka - Kana

Rue de Sèvres tout public Fantastique
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Marc Vandermeer  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD