Sarane - Par Lax - Dupuis

1er septembre 2009 0 commentaire
  • Réédition en petit format souple d'un des premiers travaux en solo de Christian Lax. Un portrait de femme libre, au ton original, qui montrait alors une volonté de balayer les clichés.

Le lecteur découvre le destin de Sarane, née avec le Vingtième Siècle, par une série de flash-backs.

1926 : elle largue les amarres avec un officier de l’armée coloniale, direction l’Afrique. Pour être ensuite recueillie (ou enlevée, allez savoir) par une tribu de Touaregs. Un seigneur du désert, au regard magnétique, l’enlève sur son cheval. Et dans le campement de son nouveau compagnon, elle découvre un prisonnier. Il est Européen, la supplie de faire preuve de solidarité...

L’intrigue importe moins dans ce one-shot très fluide, que la personnalité de l’héroïne. À la fois guidée par ses impulsions et farouchement attachée à sa liberté, Sarane bénéficie d’une présence rare, a fortiori dans la mesure ou son "créateur" est un homme.

Les allers-retours entre les années 20 et la petite vie rangée de celle qu’on appelle désormais grand-mère donnent de l’allant au récit, et des touches acidulées et sensibles. Et si l’on peut faire la moue devant les péripéties de la jeune Sarane trop romanesques pour être crédible, le ton raffiné et le dessin élégant de Lax équilibrent la balance.

Sarane - Par Lax - Dupuis

Un petit à-côté notable dans cette nouvelle édition petit format : l’éditeur indique que le papier utilisé provient de forêts gérées de manière durable et équitable...

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?