Sasameke T1 - Par Gotsubo Ryûji - Glénat

16 mai 2008 0
  • Derrière cette énigmatique couverture et un titre non moins étrange se cache une comédie sportive vive et rafraîchissante. Chaussez vos crampons, Ryûji Gotsubo donne le coup d'envoi !

Il était une fois un jeune garçon nommé Rakuichi plutôt doué en foot, si bien qu’il quitta le Japon pour étudier et se perfectionner en Italie. Il fit l’objet de nombreuses convoitises et alimentait les conversations des autres écoliers. Mais la réalité n’est pas un conte de fées. Trois ans plus tard, Rakuichi est de retour dans sa ville natale, totalement découragé et bien décidé à ne plus jamais fouler la pelouse d’un stade. Poussé par son amie d’enfance et par la caractérielle Maiko, il se laisse finalement convaincre d’intégrer le club de son lycée, mais la motivation ne semble pas être au rendez-vous.

Le football étudiant servi avec un humour percutant et une galerie de personnages truculents, voilà la stratégie de jeu de Sasameke. Autant rythmé qu’attrayant, ce manga use de divers arguments qui s’avèrent payants même s’il faudra attendre la fin du volume pour voir réellement l’intrigue se développer. Tiraillé entre sa passion du ballon rond qu’il hésite à renier, la honte de revenir au pays après avoir foiré ses trois années italiennes, et la jolie amie d’enfance malheureusement tombée sous le charme d’un bellâtre, Rakuichi incarne un parfait anti-héros renfermant un potentiel pour l’instant bien caché. Ryûji Gotsubo illustre son récit de manière épurée avec vigueur et finesse, un bon équilibre qui en accentue l’intérêt.

S’adressant aussi bien aux amateurs de football qu’aux profanes, Sasameke est un sympathique shonen plutôt prometteur, quoique peu original, et réalisé par un auteur prometteur.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?