Secret Invasion – Par Brian M Bendis & Leinil Yu – Panini Comics

18 décembre 2011 0 commentaire
  • Un an après l'excellent {Civil War}, Marvel remet le couvert pour le {cross over} de l'été. Cette fois-ci, l'événement fait la part belle aux Skrulls dans une histoire d'invasion à grande échelle.

Secret Invasion débute sur la mort d’Elektra, qui se révèle être une Skrull... Les Avengers se rendent compte que les Skrulls ont infiltré la population et la suspicion est à son comble.

Alors que nous découvrons de plus en plus d’infiltrés dans une ambiance paranoïaque, un vaisseau Skrull s’écrase à Savage Land, contenant des héros disparus au combat, y compris un certain Captain America...

Secret Invasion – Par Brian M Bendis & Leinil Yu – Panini Comics
(C) Marvel/Panini/Leinil Yu

Mais alors que les héros « perdus » se retrouvent face à une autre équipe de héros venue en reconnaissance, New York se fait attaquer par les envahisseurs...

Pour être franc, ce cross over est un des plus beaux ratés de Marvel de ces dernières années. Autant le prologue de Secret Invasion laissait présager un événement énorme basé sur le principe d’une "cinquième colonne" infiltrant l’espèce humaine, autant en lisant cette suite, on se rend compte que tout ce qui était prometteur dans ces prémisses est jeté à bas à cause d’une débauche de combats sans queue ni tête et d’une nouvelle destruction de New York cent fois déjà vue...

(C) Marvel/Panini/Leinil Yu

Bendis réussit superbement à rater la fin de l’arc en moins de trois pages dans une confusion totale.

Ce scénario digne d’un film d’action en Direct to DVD est-il néanmoins relevé par les dessins de Leinil Yu ? Que nenni ! Le Philippin est bien en deçà de son talent habituel, à croire que même lui ne croyait pas du tout au scénario.

Face à cette continuité Marvel totalement en roue libre, passez votre chemin, à moins que vous soyez un accroc à la production de la Maison des idées et qu’il vous est compulsivement nécessaire de compléter votre collection.

(par Antoine Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?