Secrets - L’Echarde – T2 – Par Frank Giroud & Marianne Duvivier - Dupuis

11 décembre 2006 0
  • Avec le troisième tome du {Serpent Sous la Glace} et le deuxième de {L’Echarde}, {{Frank Giroud}} réalise un beau doublé en concluant deux histoires consacrées aux secrets de famille. Avec cette dernière série, le scénariste nous entraîne dans Paris, à l’aube de Mai ’68.

A l’heure où la tension monte dans la capitale, deux sœurs vont s’interroger sur le mal-être de leur père qui l’a poussé au suicide. Les deux jeunes femmes sont d’un caractère diamétralement opposé : l’une est réservée et l’autre beaucoup plus ouverte. Cette dernière va tenter de connaître les raisons qui ont poussé leur père à réaliser cet acte inéluctable. Est-ce le climat malsain qui régnait dans la maison familiale ? A cause de leur mère devenue acariâtre avec le temps ? Peut-être.

Annette, la fille la plus téméraire, va découvrir que sa naissance fut tragique. Sa mère l’a mis au monde au camp de Drancy à la suite de la Rafle du Vel d’Hiv’ pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle découvre surtout qu’elle a toujours élevée dans le mensonge. Elle devra porter un regard différent sur celle qui l’a élevée.

Le scénariste du Décalogue et de Quintett nous offre un récit à l’intrigue classique. L’originalité de L’écharde réside d’une part dans le double contexte historique et d’autre part dans la psychologie des personnages. Frank Giroud nous expliquait dernièrement : « j’ai imaginé la vie de mes personnages avant leur arrivée dans mes bandes dessinées. En les créant, je réalise une notice complète reprenant leur parcours et leurs personnalités. Bien que cela soit l’une des faces cachées de mon travail, c’est très excitant d’inventer un passé à mes héros. Cela leur donne un vécu ! ». Les trois protagonistes ont, en effet, un parcours qui leur donné caractère différent et bien trempé !

Le graphisme de Marianne Duvivier, à qui l’on devait la série Mauvaise Graine aux éditions Casterman, convient parfaitement à ce type de récit. D’une facture réaliste classique, la dessinatrice illustre avec précision ces pages d’histoire qui ont marqué la France.

On attend avec impatience le prochain Secrets de Frank Giroud et Marianne Duvivier, qui sera coscénarisé par Virginie Greiner. On nous annonce un « drame chabrolien et provençal »... Voilà qui promet !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?