Serge Dehaes : "Manager, mode d’emploi est un hymne à la paresse"

6 juin 2008 0 commentaire
  • Dans "Manager, mode d'emploi" (Fluide Glacial) Serge Dehaes s’amuse à décortiquer les réflexions et les comportements des dirigeants d’entreprise. sa veine ironique et absurde fait mouche à chaque strip. Il nous raconte la genèse de sa série et aborde également le sujet de sa collaboration avec Philippe Geluck.

Vous publiez « Manager, mode d’emploi » chez Fluide.

Oui, mais je ne pense pas avoir l’humour de Fluide Glacial (Rires). D’ailleurs les gags de Manager, mode d’emploi sont publiés dans le magazine de Spirou. Thierry Tinlot m’y avait fait entrer. Il a souhaité publier un album regroupant ces gags dans Fluide

Serge Dehaes : "Manager, mode d'emploi est un hymne à la paresse"C’est étrange, on verrait plus vos pages publiées dans des journaux économiques que dans un hebdomadaire comme Spirou…

Les journaux économiques belges n’en veulent pas ! Thierry tient absolument à trouver ce type de support pour publier la série. Mais je ne suis pas certain qu’elle parle de travail. Manager, mode d’emploi est un hymne à la paresse. Je mets en scène, dans des situations humoristiques, des personnes qui sont prêtes à tout faire, sauf travailler !

Depuis peu, mes gags sont publiés dans le journal gratuit Metro.

Votre vision des managers est assez caricaturale.

Je n’ai jamais été employé. Mais il m’arrive de travailler de temps en temps dans un studio de communication. Un bureau m’y a même été attribué et je suis devenu le spectateur passif du microcosme d’une entreprise. Pour ne rien vous cacher, le patron est Alain Goffin [1] ! Il a décidé d’arrêter de travailler pour donner des ordres aux autres ! Il manage une secrétaire, un commercial, deux graphistes, des free-lances, etc. Il lui arrive parfois d’être comme mon manager ... assez incompétent ! (Rires). D’une manière générale, les patrons réussissent à s’entourer de personnes compétentes qui rattrapent le plus souvent les gaffes de leur supérieur. Quand la série a commencé à être publiée dans Spirou, André Geerts m’a téléphoné pour me dire : « Je trouve que les aventures d’Alain Goffin sont drôles à en mourir !  ». On se connaissait à peine, et je ne lui avais pas parlé de mon influence (Rires).

Extrait de "Manager, Mode d’Emploi"

On vous associe plus à Philippe Geluck dont vous êtes le coloriste attitré…

Certains pensent que je travaille le plus clair de mon temps pour lui. Or, je me consacre à son Chat, au maximum quatre jours par mois. Les couleurs des gags de Philippe constituent une partie de mon gagne pain depuis dix-sept ans ! J’ai longtemps travaillé chez lui, à son domicile du Brabant Wallon : son bureau était alors à côté de sa chambre. Cette pièce n’était pas cachée par une porte. Et donc, régulièrement, quand je passais, je voyais sa femme dormir. Après tout ce temps, je fais partie des murs (Rires). Je réalise les couleurs du Chat, et le Fils du Chat est un projet à quatre mains…

Extrait de "Manager, Mode d’Emploi"

Revenons à « Manager Mode d’Emploi ». Le strip est-il un choix naturel ?

Pas du tout ! J’ai débuté cette série dans un journal belge d’offres d’emploi , qui a été racheté peu de temps après par le groupe Rossel (le propriétaire du quotidien belge Le Soir). Un dessinateur néerlandophone leur avait fait faux bond et ils m’avaient demandé de prendre le relais. Je devais réaliser des strips sur le thème du travail. Ceux-ci devaient avoir un lien avec le sujet sélectionné pour chaque numéro. Quand le journal a été vendu, Rossel a décidé de ne plus publier de dessin humoristique. Je me retrouvais orphelin de ma série. Comme elle m’amusait beaucoup, j’ai recherché un support BD, et j’ai atterri chez Spirou… Le deuxième tome est bouclé et sort ces jours-ci. Il y en aura-t-il un suivant ? Je ne sais pas. Je ne veux pas me brûler les ailes et me retrouver prisonnier d’une série dont la thématique a été exploitée par d’autres. Il faut que je garde à l’esprit, à chaque instant, que j’ai l’obligation d’apporter un regard neuf au genre !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lien vers le site de Dehaes
[Lire la chronique du premier album de la série

Commander le tome 2 sur Internet
Commander le tome 1 sur Internet

Photo (c) Nicolas Anspach
Illustrations (c) Dehaes & Fluide Glacial.

[1Alain Goffin est auteur de bande dessinée. Il a notamment signé Le Théorème de Morcom et Plagiat avec Benoît Peeters.

  Un commentaire ?