Serge Pellé : « Je n’ai pas de schéma de création précis pour l’aspect des aliens ».

24 janvier 2010 0 commentaire
  • La série de science-fiction "Orbital" en est à son troisième tome. Privilégiant les négociations et solutions pacifiques à la manière forte, elle mise sur les atmosphères tendues et des visuels sobres et en retenue. Rencontre avec son dessinateur.

En mission pour le compte de l’Office Diplomatique Intermondial, le binome diplomatique humain Caleb et sandjarr Mézoké parcourt les planètes afin de préserver la paix entre les peuples. Après avoir désamorcé une crise sur une lune où l’exploitation minière déchirait deux peuples, le retour de Caleb sur Terre se fera en Indonésie, ou des troubles semblent liés à la présence de nomades de l’espace. Les pécheurs Malaisiens sont très remontés contre les Rapakhuns, qu’ils soupçonnent d’être à l’origine de la redisparition des poissons. Mais avant une nouvelle catastrophe écologique, ne verrait-on pas le retour de guerres racistes ?

Le dessinateur Serge Pellé revient pour nous sur son arrivée dans l’aventure Orbital, l’avenir des personnages, son processus créatif et... le passage à la douane de ses aliens aux drôles de têtes.

Visionnez l’interview en vidéo de Serge Pellé, enregistrée en partenariat avec l’émission radio « Supplément week-end » :

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander "Orbital" T1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Orbital" T2 chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Orbital" T3 chez Amazon ou à la FNAC

Lire notre article sur "Orbital T1 : Cicatrices".

Sylvain Runberg : "La comédie de mœurs est un exercice à risque"

Cette interview a été réalisée dans les locaux de Radio FMR-Toulouse, pendant l’émission radio « Supplément week-end » du samedi 5 décembre 2009.

En médaillon : Serge Pellé. Photo © Emmanuel Andral

  Un commentaire ?