Seven Deadly Sins : Seven Days T1 & T2 - Par Yô Kokukuji & Nakaba Suzuki - Pika Édition

6 décembre 2018 0 commentaire
  • Retour sur les sept jours qu’ont partagés Ban et Elaine, l’un des couples emblématiques du manga à succès « Seven Deadly Sins ». Un récit complet en deux tomes qui étend de belle façon l’histoire originale de quarante pages qui en est à l'origine. Un « spin-off » indispensable aux fans.
Seven Deadly Sins : Seven Days T1 & T2 - Par Yô Kokukuji & Nakaba Suzuki - Pika Édition

Il s’agit sans doute du premier seuil de Seven Deadly Sins. Au tome quatre, cette histoire nous ramenait vingt ans en arrière, dévoilant au lecteur l’origine de l’immortalité de Ban, l’un des Seven Deadly Sins, ainsi que son d’histoire d’amour tragique avec la Sainte de la Forêt du Roi des Fées, Elaine.

Une histoire aussi simple que forte qui marqua la découverte de l’œuvre, ajoutant à l’efficacité de ses scènes d’action, un thème qui allait devenir un marqueur fort : la romance, avec des couples officiels. Un sentimentalisme assumé qui a parfois déstabilisé le lecteur, car au thème classique de l’amitié Nakaba Suzuki a substitué dans son œuvre l’amour, en laissant néanmoins ici et là, de façon plus ponctuelle, de belles amitiés.

© 2017 Yô Kokukuji / KODANSHA

Le manga dessiné par Yô Kokukuji est en réalité l’adaptation du Light Novel [1] éponyme, inédit en France, écrit par Mamoru Iwana, sous la supervision de Nakaba Suzuki. Il s’agit comme déjà mentionné d’une version « allongée » du « Gaiden » de Ban, histoires spéciales du manga contant les péchés des héros.

Il y a bien longtemps, le peuple féerique vivait paisiblement dans leur forêt sacrée, protégé par leur roi, Harlequin. Mais un jour, plusieurs d’entre eux furent piégés par des humains, convoitant leurs ailes, dont le meilleur ami d’Harlequin. Le roi des fées se rua à leur secours et laissa à sa sœur, Elaine, la charger de veiller sur la forêt et son trésor : la Fontaine de Jouvence.

Sept cent ans plus tard, Harlequin n’est toujours pas revenu et les autres fées ont quitté depuis longtemps la forêt pour se réfugier dans les profondeurs du monde des fées. Elaine est seule depuis tout ce temps. Un quotidien morne interrompu de temps en temps par des humains pénétrant dans la forêt afin de voler la fameuse fontaine qui donne l’immortalité. Mais un jour un nouveau bandit, pas tout à fait comme les autres, se présente : Ban, bien décidé à dérober cette immortalité !

© 2017 Yô Kokukuji / KODANSHA

Dans un style graphique évoquant un peu le shôjô manga [2] tout en respectant un design original qui s’inscrit dans l’héritage Dragon Ball, Yô Kokukuji signe un beau manga, très doux et très romantique, qui narre la rencontre de deux solitudes mais aussi de deux êtres que tout oppose : la fée immaculée et le bandit amateur de boisson.

Sept jours de bonheur qui valait d’attendre sept cent ans, une rencontre du destin faits de petits riens, de découvertes de l’un de l’autre, de clins d’œil à la série principale et une belle histoire d’amour, imaginée comme une légende des anciens temps avec sa morale : si rien de bon ne nous est jamais arrivé, en vivant très longtemps, peut-être qu’il finira par nous arriver quelque chose de bien...

© 2017 Yô Kokukuji / KODANSHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Seven Deadly Sins : Seven Days T. 1 & T. 2. Par Yô Kokukuji (dessin) & Nakaba Suzuki (auteur original). Traduction Fédoua Lamodière. Pika Édition, collection "Shônen". Sorti le 4 juillet 2018. 192 pages. 6,95 euros.

Acheter le tome 1 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Acheter le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Seven Deadly Sins sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série,
- Lire la chronique des tomes 4&5,
- Lire la chronique du tome 9,
- Lire la chronique du tome 13,
- Lire la chronique du tome 17,
- Lire la chronique du tome 22,
- Lire la chronique du tome 26,
- Lire la chronique du tome 28.

Concernant les autres œuvres de Nakaba Suzuki :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2 de Kongoh Bancho,
- Lire la chronique du tome 3 de Kongoh Bancho,
- Lire la chronique du tome 11 de Kongoh Bancho.

[1Light Novel : petits romans d’aventure feuilletonnants, souvent illustrés, simple formellement, très populaires au Japon, notamment auprès du jeune public.

[2Un shôjo manga est un manga destiné aux jeunes filles.

  Un commentaire ?