Actualité

Sfar, Guibert, Bravo : Trio de choc pour les 11e rencontres de la BD à Bastia

Par Jean-Paul Moulin le 7 avril 2004                      Lien  
Existe-t-il une meilleure façon de passer un des premiers week-ends de printemps que celle qui consiste à se rendre aux rencontres de la bande dessinée organisées par le centre culturel Una Volta de Bastia ?
En tout cas, de nombreux auteurs, journalistes et bédéphiles avertis semblaient convaincus des attraits de la ville corse puisque la 11e édition qui s'est tenue le week-end dernier (du 1er au 4 Avril) avait réuni une belle brochette de talents confirmés et de jeunes fauves de la bande dessinée dite « de création ».

Au menu d’un week-end bien rempli (et bien arrosé) :

Sfar, Guibert, Bravo : Trio de choc pour les 11e rencontres de la BD à Bastia  une douzaine d’expositions originales (dont une magnifique mise en scène de l’aventure du « Photographe » de Guibert, Lemercier et Lefèvre et une scénographie originale sur le thème « Profession : Dessinatrice »)

-  une série de débats passionnants avec des auteurs BD et jeunesse (Emile Bravo, Anne Herbauts, Kitty Crowther, Emmanuel Guibert, Joann Sfar, Dominique Goblet, Gabriella Giandelli ...)

-  des rencontres individuelles avec les auteurs présents (ceux déjà cités + Berberian, Cécile Chicault, Beb Deum, Jacques Ferrandez, Emmanuel Lepage, Lorenzo Mattotti, Sandrine Revel, Jean Marc Rochette, Swarte...) autour d’un café ou d’un verre de Pietra (la très bonne bière corse) sans que cela tourne à la chasse aux dédicaces comme dans beaucoup d’autres rendez-vous BD.

BD à Bastia est avant tout l’occasion de rencontres uniques et passionnantes entre les différents acteurs du monde de la BD : rencontres entre les auteurs et le public, entre les auteurs eux mêmes, rencontres avec les éditeurs, entre auteurs et journalistes, entre le monde la BD et celui de l’illustration (excellente exposition sur les carnets de voyages en particulier)...

Quelques images à retenir de cette édition :

-  la fougue et l’enthousiasme de Joann Sfar pour l’avenir et les possibilités de ce moyen d’expression que nous aimons tous : il cherche, il gratte, il réfléchit et souvent il trouve, nous permettant d’explorer avec lui de nouvelles directions ;

-  la gentillesse et l’intelligence d’Emile Bravo qui nous a enfin avoué que Jules (« Les épatantes aventures de Jules » chez Dargaud) et lui-même ne faisaient qu’un ;

-  l’émotion avec Kitty Crowther (« Moi et Rien » chez Pastel) qui a trouvé les mots justes pour expliquer comment le fait de raconter des histoires lui a permis de dépasser son handicap ;

-  l’étonnement des personnages réels du Photographe (le photographe en question Didier Lefèvre et les médecins de MSF) devant le succès du livre et leur nouveau statut de héros de bande dessinée ;

-  le vrai bonheur de Pedro Brita et Joào Fazenda (deux auteurs portugais invités pour l’exposition Bastia-Lisbonne) de se trouver en présence d’auteurs qui vivent de la bande dessinée et d’un vrai public de bédéphiles alors que ce moyen d’expression est encore peu développé chez eux.

Les différentes expositions sont encore visibles au centre culturel Una Volta, Rue César Campinchi à Bastia jusqu’au 15 Mai 2004.

Si vous avez déjà prévu de vous rendre en Corse d’ici là, n’hésitez surtout pas à faire un détour et à profiter de cette très intéressante sélection ; sinon, il est sûrement encore temps d’organiser votre voyage...

Le site du Festival

(par Jean-Paul Moulin)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Jean-Paul Moulin  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD