Sherlock Holmes dans tous ses états

19 juin 2015 0 commentaire
  • Le "plus célèbre des détectives" est à nouveau adapté en bande dessinée pour jeunesse dans "Les Quatre de Baker Street", dans une étonnante déclinaison manga, ainsi que via une nouvelle série de la collection "1800" de Soleil... Dans cette dernière série, il dégomme... du zombie !

Sherlock Holmes dans tous ses étatsLes amateurs de la période victorienne se réjouiront de la sortie d’un nouveau (et déjà sixième) tome des Quatre de Baker Street. Deux ans après la précédente Succession Moriarty, les irréguliersde Baker Street poursuivent leurs aventures à ciel ouvert, tandis que Sherlock Holmes se terre et poursuit sa guerre secrète contre les anciens associés de Moriarty. Dont le superintendant Blackstone de Scotland Yard !

Bien décidé à débusquer Holmes avant qu’il ne refasse surface, l’Homme du Yard (qui donne son titre à cette aventure) va tout mettre en œuvre pour remonter la piste du fugitif. Une quête qui passe forcément par la traque des jeunes héros, indispensables auxiliaires de l’insaisissable détective. Recherchés par la police, Billy, Charlie et Black Tom doivent prendre la tangente et se cacher dans un sombre quartier d’Irlandais. Semée d’embûches et de dangers, leur cavale débouchera sur un terrible drame. Pour les Quatre de Baker Street, rien ne sera plus jamais comme avant...

Les Quatre de Baker Street} T6 : L’Homme du Yard - Par Etien, Legrand & Djian (Vents d’Ouest)

"Dès le début, nous avons décidé de créer nos propres personnages, explique Olivier Legrand, co-scénariste de la série avec J.B. Djian : À l’intérieur du « concept » des francs-tireurs inventé par Conan Doyle : Billy l’apprenti-détective, Charlie la fille-déguisée-en-garçon et Black Tom, l’Irlandais tête brûlée… avec, bien sûr, un compagnon à quatre pattes (qui ne pouvait être qu’un chat, nos gamins étant, eux aussi, à leur manière, des « chats de gouttière »). [Les Quatre de Baker Street] est une histoire d’enfants dans un monde d’adultes, avec tout ce que cela suppose de dangers et de difficultés. L’ancrage de la série dans l’univers de Sherlock Holmes est aussi un « plus », mais là encore, nous essayons de viser le plus grand nombre de lecteurs – aussi bien ceux qui connaissent Sherlock Holmes « de loin » que les connaisseurs de la mythologie holmésienne, avec des allusions et des clins d’œil à l’œuvre de Conan Doyle."

Comme bien d’autres œuvres romanesques autour de Sherlock Holmes, Les Quatre de Baker Street viennent se greffer sur le "trou" de la biographie du détective. L’idée de placer un homme de Moriarty à la tête du Yard permet de donner une dimension plus importante à cet affrontement. Mine de rien, ce sont toujours les enfants-adolescents qui demeurent au centre de l’intrigue, porté par le superbe dessin de David Etien. Des bas-fonds de Londres aux rues plus huppées, il fait revivre magnifiquement l’époque victorienne, sans oublier de se concentrer sur les sentiments de ses personnages principaux. On notera aussi qu’Holmes est de plus en plus présent dans la série, sans pour autant ravir le rôle principal à ses auxiliaires.

Les Quatre de Baker Street} T6 : L’Homme du Yard - Par Etien, Legrand & Djian (Vents d’Ouest)

"Dans notre version de cette période charnière de la vie de Holmes, continue Olivier Legrand, Nous avons fait en sorte que nos héros se rapprochent beaucoup plus de [Holmes] : ils ne sont plus de simples gamins des rues jouant les détectives auxiliaires mais deviennent les témoins privilégiés d’une des pages les plus secrètes de la vie de leur mentor et se retrouvent embarqués avec lui dans un jeu des plus dangereux – une guerre secrète contre les héritiers de l’empire criminel de Moriarty… Ce rapprochement permet aussi de changer la donne et de confronter nos personnages à de nouvelles situations – comme Holmes lui-même, ils resteront profondément marqués par ce qu’ils vont vivre pendant cette nouvelle période de leur parcours d’apprentis-détectives – comme on va le voir dans ce tome 6 et dans le prochain…"

Cette vision romanesque de l’œuvre de Conan Doyle continuera donc de passionner petits et grands, autour d’une des plus belles transpositions de Sherlock Holmes.

Les Quatre de Baker Street} T6 : L’Homme du Yard - Par Etien, Legrand & Djian (Vents d’Ouest)

Le "Fantastique Holmes"

Depuis cinq ans, la collection 1800 revisite avec jubilation le mythe du détective. Rappelons que la charte de la collection fut de mélanger différents grands récits de l’époque victorienne ! C’est ainsi qu’un des premiers tomes proposa l’affrontement entre Sherlock Holmes et les Vampires de Bram Stoker !

Si cette idée put paraître saugrenue de prime abord, c’était l’occasion de dépoussiérer le mythe de Sherlock Holmes, souvent coincé entre sa pipe et sa loupe dans des récits policiers qui n’arrivaient pas à la cheville de l’original. On a ainsi pu découvrir l’incursion de l’imaginaire de Lovecraft dans Sherlock Holmes & le Necronomicon, la jeunesse de Moriarty dans Sherlock Holmes - Crimes Alleys, une enquête spatio-temporelle avec Les Voyageurs du temps, sans oublier Les Chroniques de Moriarty qui met une nouvelle fois le sombre ennemi d’Holmes en avant.

Cet album contient également d’intéressantes séquences psychologiques
Sherlock Holmes Society,T1 : L’affaire Keelodge - Par Bervas & Cordurié - Soleil
Sherlock Holmes Society,T1 : L’affaire Keelodge - Par Bervas & Cordurié - Soleil

En travaillant uniquement sur des diptyques, le scénariste Sylvain Cordurié peut ainsi multiplier les angles de vues sans craindre de tirer son récit en longueur. Il change pourtant la donne avec Sherlock Holmes Society, une tétralogie multi-dessinateurs. La série adopte donc un rythme de parution plus soutenu, à raison d’un tome par trimestre, pour proposer un récit feuilletonant. Petit à petit, il conduit le détective à se trouver des alliés durables pour faire face aux menaces qu’il ne peut affronter seul.

Et ces menaces sont immenses, à l’image de l’aura du détective ! Alors qu’il travaille aux côtés de Scotland Yard pour arrêter un copycat de Jack l’Éventreur, son frère Mycroft vient solliciter son aide. Keelodge, un village enclavé entre la mer et la côte a été isolé. Personne ne peut en sortir. Mycroft explique que les gens du village sont tous devenus fous, sanguinaires et cannibales. Il a besoin de lui sur le terrain car ce drame découle vraisemblablement d’un acte criminel. Qui aurait bien vouloir transformer les habitants de cette enclave en mort-vivants dénués de sentiments humains ?

Si ce premier tome de Sherlock Holmes Society ne manque pas de puissance graphique (porté par le dessin et la mise-en-page de Stéphane Bervas), avouons que le lien qui unit Sherlock Holmes à ce village de zombies est plutôt ténu. On se doute pourtant qu’un vaste plan pour déséquilibrer l’Empire Britannique est à l’œuvre, et que cette enclave ne sert que de démonstration aux conspirateurs.

Sherlock Holmes Society,T1 : L’affaire Keelodge - Par Bervas & Cordurié - Soleil

Si Sherlock Holmes n’utilise que rarement ses pouvoirs de déduction, on n’échappe pas à certains clichés, comme le commando de soldats surarmés qui se retrouvent coincés au milieu des zombies. Cette entrée est matière n’est pas vraiment innovante (surtout au regard des sorties de ces dernières années), on appréciera les relations entre les différents personnages, principalement l’évolution entre Holmes et Watson.

Les amateurs de récits plus musclés trouveront donc leur compte dans cet affrontement contre ces zombies, les lecteurs en attente d’énigmes plus conséquentes devront attendre le mois d’août pour comprendre où désire nous mener l’expérimenté Sylvain Cordurié.

Sherlock Holmes en manga

Pour ceux qui restent définitivement attachés à l’œuvre originelle de Conan Doyle, l’adaptation en manga réalisée par Shotaro Ishinomori & Morihiko Ishikawa est incontournable ! Cet épais premier volume propose effectivement la transposition en manga d’Une Étude en rouge (le premier roman introduisant Sherlock Holmes), ainsi que deux des plus célèbres nouvelles : Le Ruban moucheté et Le "Gloria Scott".

D’emblée, le physique gracile voire enfantin de Sherlock Holmes perturbe le lecteur occidental que nous sommes. Notons que Conan Doyle le présentait toujours comme une personne renfermée peu enclin aux démonstrations sentimentales. Mais cette adaptation casse cette image pour mieux coller aux canons de la bande dessinée asiatique.

La première rencontre entre Holmes et Watson
© ISHIMORI PRO INC./KUMON PUBLISHING CO., LTD

Si on dépasse cette caractérisation obligatoire, les textes de Conan Doyle sont globalement très fidèles et bien adaptés. L’intelligence d’Isan Manga est de proposer ces oeuvres dans leur sens de lecture oriental, et les romans et nouvelles de Conan Doyle dans le sens de lecture occidental.

L’épais volume regroupe donc l’original (en français) et l’adaptation, ce qui permet de suivre et de comparer les différentes versions, si on le désire. On peut alors mieux comprendre les choix des auteurs : pourquoi des scènes ont été avancées ou reculées, et comment des dialogues ou exclamations ont été adaptées pour les lecteurs japonais.

Les énigmes sont fidélement adaptées
© ISHIMORI PRO INC./KUMON PUBLISHING CO., LTD

Notons enfin que ce premier volume regroupe deux des quatre "aventures" de Sherlock Holmes[[Je ne tiens pas compte des Cinq pépins d’orange, le flashback étant plus mesuré.. En effet, avec La Vallée de la peur et Le Signe des Quatre, Une étude en rouge et Le "Gloria Scott" sont des récits où l’enquête criminelle est suivi d’un récit où les protagonistes expliquent les raisons qui ont entraîné ces événements, ceux-ci se déroulant souvent aux Etats-Unis, dans une ambiance plus "western".

Si les ambiances plus rustiques auraient pu être mieux transposées (les prisons du « Gloria Scott » sont plus propres qu’au Hilton), l’évocation de la période victorienne est très réussie, principalement les rues londoniennes. On attend donc impatiemment le second volume de cette adaptation (qui sortira mi-septembre), principalement Le Chien des Baskerville !

Les prisonniers ne semblent pas trop mal logés
© ISHIMORI PRO INC./KUMON PUBLISHING CO., LTD

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- Les Quatre de Baker Street T6 L’Homme du Yard Par Etien, Legrand & Djian (Vents d’Ouest) chez Amazon ou à la FNAC
- Sherlock Holmes Society T1 L’affaire Keelodge Par Bervas & Cordurié (Soleil) chez Amazon ou à la FNAC
- Sherlock Holmes T1 par Shotaro Ishinomori & Morihiko Ishikawa (Isan Manga) chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?