Sherman - T3 : "La Passion, Lana" - Par Desberg & Griffo - Le Lombard

7 juin 2011 0
  • États-Unis, début des années ’50. Jay Sherman, un banquier influent et comblé, voit son fils devenir candidat à la présidence. Mais il est assassiné sous ses yeux. Ce meurtre est un premier acte. Ses ennemis lui promettent de lui arracher toute sa fortune, ouis de tuer sa fille ! Sherman, un self-made-man intelligent, opportuniste et acharné, veut comprendre qui lui en veut au point de tenter de l'éliminer, lui et sa descendance.

Aidé par deux agents du FBI, Jay Sherman reprend le fil de son existence. L’identité du commanditaire de l’assassinat de son fils et le mobile du crime se trouvent sûrement dans ses souvenirs. Mais les ennemis de Jay Sherman sont nombreux. Il a du faire preuve d’une détermination folle, usant parfois de méthodes non conventionnelles et immorales pour s’imposer au sommet du monde des affaires.

Qui aurait laissé le fils d’un homeless gravir facilement les échelons de la société pour devenir un homme d’affaires en vue ? La mafia serait-elle impliquée dans le meurtre de son fils ? A moins qu’il ne s’agisse de David Sterling, l’homme qu’il a fait écarter de la banque Wallace pour lui piquer sa place et dont la propre femme est sa maîtresse ? Ou alors faut-il rechercher l’explication de ce meurtre du côté de la famille de son ancien associé allemand ?

Sherman - T3 : "La Passion, Lana" - Par Desberg & Griffo - Le Lombard
Extrait du T3 de Sherman
(c) Griffo, Desberg & Le Lombard.

Avec adresse, Stephen Desberg mélange passion amoureuse et rivalité professionnelle dans ce thriller très bien construit. On se prend de sympathie pour Jay Sherman, un personnage complexe au passé nébuleux. Le scénariste d’I.R.$ distille les révélations d’album en album, en alternant le passé (les années 1930) et le présent (la fin des années 1940) de son héros. La construction du récit est dynamique et haletante. On sent Desberg passionné par son sujet et ses personnages.

Dessinateur rigoureux, professionnel et talentueux, Griffo est capable de se couler dans les exigences les plus compliquées d’une intrigue complexe. Il s’est glissé habilement dans les différentes époques de ce récit, peaufinant les éléments des décors, les cadrages et les ambiances, même si, parfois, le dessinateur cède à la facilité. Dommage.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire aussi : "Desberg et Griffo nous reviennent avec « Sherman" (Janvier 2011)

Commander « Sherman T3 : La passion. Lana » sur Amazon ou à la FNAC
Commander « Sherman T2 : L’ascension, Wall Street » sur Amazon ou à la FNAC
Commander « Sherman T1 : La promesse, New York » sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?