Si Versailles m’était conté… en bande dessinée

28 septembre 2020 0
  • En ce moment, au Musée du Jeu de Paume à Versailles, et jusqu’au 31 décembre 2020, a lieu une exceptionnelle exposition d’originaux de bande dessinée mettant en scène le Château de Versailles. De la fin du XIXe siècle à nos jours, le château royal, joyau de notre culture, a été représenté dans la bande dessinée. Celle-ci, qui s’accommode bien de tous les styles, a su magnifiquement rendre la majesté du lieu. Mieux même : l’habiter. Nous avons rencontré les artisans de cette exposition unique : Catherine Pégard, présidente du Château et Jacques-Erick Piette, son commissaire. Que la fête commence…

« On nous dit que nos rois dépensaient sans compter,
Qu’ils prenaient notre argent sans prendre nos conseils.
Mais quand ils construisaient de semblables merveilles,
Ne nous mettaient-ils pas notre argent de côté ? »

Ces vers ironiques de Sacha Guitry rappellent que ce joyau de la France est aussi celui d’une monarchie absolue qui s’est construite avec le sang et la sueur des peuples. Mais il a raison sur ce point : l’héritage est bien là, qui vécut les horreurs de la Révolution, le massacre de la Commune et la reddition de la France en 1870, consacrant au passage la naissance de l’empire d’Allemagne, ou encore le Congrès des Assemblées lorsque de nos jours, il faut les réunir pour modifier la constitution. Ce lieu régalien par excellence reçoit aussi bien aujourd’hui les facéties du plasticien contemporain Haruki Murakami que Vladimir Poutine à qui l’on tente de rappeler la puissance passée et supposée actuelle de la France.

Un des hauts-lieux de la Révolution Française

C’est dans une salle annexe mais non moins historique : celle du Jeu de Paume, où le 20 juin 1789, les députés du Tiers État se réunissent pour des États généraux, prêtant le serment de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France, que pour la première fois la bande dessinée fait son entrée dans le domaine du Château. « Avec retard » la directrice du lieu dans notre vidéo.

Si Versailles m'était conté… en bande dessinée

Un intéressant catalogue a été édité à cette occasion (Château de Versailles / In Fine)

Le lieu est sobre, spacieux et lumineux, et se prête magnifiquement à une plongée dans les visions et les ressentis fantastiques que le Château de Versailles a laissé dans l’œuvre des artistes de bande dessinée. C’est élégant, somptueux et impressionnant de voir quel incroyable investissement ceux-ci ont mis dans leur travail de restitution de ce lieu mythique. De Bécassine de Joseph Porphyre Pinchon à Révolution de Florent Grouazel & Younn Locard, en passant par Jean Dufaux & Martin Jamar ou encore Catel, les auteurs font preuve d’une érudition à toute épreuve, parfois appuyée sur les experts historiques du Château. Un voyage qui vaut le détour.


Un reportage de Didier Pasamonik et Cédric Munsch.

Voir en ligne : LE SITE DE L’ÉVÉNEMENT

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Exposition « Le Château de Versailles dans la bande dessinée »
Du 19 septembre au 31 décembre 2020, dans la Salle du Jeu de Paume
1 Rue du Jeu de Paume, 78000 Versailles
Du mardi au dimanche, de 9h à 18h30 jusqu’au 31 octobre puis de 9h à 17h30 du 1er novembre au 31 décembre.

  Un commentaire ?