Siege, l’évènement Marvel 2010

16 août 2010 2 commentaires
  • Après House of M, la maison des idées charge une nouvelle fois le couple Bendis/Coipel de son crossover annuel. Celui-ci, comme de juste, promet bastons générales et réorganisation de la vie des super-héros.

Depuis quelques temps maintenant, Marvel propose chaque année une maxi-série ambitieuse qu’elle présente comme le rendez-vous à ne pas manquer si l’on ne veut pas être à la ramasse dans les salons mondains. Celle-ci touche une grande partie de leurs personnages et ses conséquences, souvent lourdes, affectent le quotidien de chaque héros dans ses séries respectives.

L’année dernière, Secret Invasion avait amené tous les héros et vilains à fraterniser pour bouter des aliens belliqueux hors de nos campagnes. Le tout s’était soldé par une raclée en bonne et dûe forme à l’endroit des hommes verts et par une promotion au rang de super-sauveur pour Norman Osborn. L’ex-Bouffon Vert et ennemi juré de Spider-Man avait en effet boosté sa popularité en explosant la tête de la reine des envahisseurs en direct.

Un super-villain au service de l’état

Promu directeur du HAMMER, un organimsme qui remplace le SHIELD, il devient alors le pape de la défense américaine et s’en donne à cœur joie. C’est la période du Dark Reign qui perdura toute l’année 2009 chez Marvel.

Norman s’associe avec The Hood, big boss de la pègre, Loki, frère ennemi de Thor et Fatalis. Il forme également une nouvelle équipe de Vengeurs qu’il dirige avec Sentry et des criminels sous les costumes de super-héros (comme ceux de Wolverine ou Spider-Man) pour mieux embrouiller les cartes.

Avec tout ce beau monde et avec le soutien du gouvernement américain, il peut alors s’adonner à sa grande passion : la maltraitance de super-héros. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il semble bien que ce Siège sonne le glas du règne de ce jeune directeur.

La colère de Thor

De plus en plus instable et conseillé par le perfide Loki, Norman se met dans la tête d’attaquer Asgard, la patrie de Thor et des Dieux nordiques, citée volante qui flotte paisiblement au dessus d’un champ de L’Oklahoma (phénomène somme toute ordinaire pour nos amis d’outre-Atlantique). Seulement voilà, Thor, du coup, n’est pas content et ses potes non plus. Et un Thor pas content, ça fait du bruit.

C’est donc parti pour une énorme baston en quatre épisodes sortis en début d’année aux USA et prévus à partir de septembre en France.

Siege, l'évènement Marvel 2010

Cet évènement tombe merveilleusement bien avec le planning cinéma de Marvel en donnant la part belle à Thor et en marquant le retour de Captain America dont les films sortiront tous les deux en 2011.

Ce format plus court (House of M, Civil War et Secret Invasion comptaient 8 numéros) permet d’éviter certaines faiblesses des précédents crossovers qui se perdaient parfois dans l’intrigue et avaient du mal à boucler leur récit sans le tirer par toutes les extrémités capillaires possibles.

Brian M Bendis semble ainsi beaucoup plus à l’aise pour nous concocter un concentré d’action, de révélations et de coups d’éclats parfaitement équilibré et survitaminé. Il n’oublie pas non plus, comme c’est désormais la coutume, de poser de nouvelles bases pour le quotidien des héros Marvel pour l’année à venir.

Fabuleux Coipel

Côté dessin, le trait du Français Olivier Coipel est tout simplement superbe. Coutumier de l’univers de Thor pour avoir été récemment sur le titre, il enrichit ce récit par son trait explosif caractérisé par une recherche de réalisme et de clarté.

Par ailleurs, après House of M qui avait déjà beaucoup impressionné, cette nouvelle collaboration avec Bendis sur le blockbuster de Marvel confirme clairement que ce petit Parisien fait partie des grands noms de la BD américaine.

Thor_coipel_août_2010

(par Mathieu Drouot)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Siege, l’évènement Marvel 2010
    16 août 2010 16:56, par ND

    Hmmm, 4 épisodes. Cela me parait quand même assez peu pour donner une consistance intéressante au récit. Même s’il est vrai que S.I devenait lassant par moment, à voir donc.

    Répondre à ce message

    • Répondu par JC Lebourdais le 25 août 2010 à  15:23 :

      C’est evidemment un crossover qui porte sur des dizaines de titres annexes, pas juste une mini-serie.

      A propos : en bonne et duE forme !

      Répondre à ce message