Silas Corey - Tome 1 : Le Réseau Aquila 1/2 - Par Fabien Nury et Pierre Alary - Glénat

28 janvier 2013 1
  • Silas Corey, ancien journaliste, s'est engagé dans l'armée en 1914 à l'heure de la mobilisation générale. Gravement blessé, reconverti en détective privé, il est engagé par Clémenceau, puis par le 2e Bureau et enfin par une veuve richissime, pour retrouver un certain Hector Casella qui semble détenir un secret capable de faire basculer la destinée des belligérants.

Partis la fleur au fusil en août 1914 pour une guerre qui ne devait durer que trois mois, les poilus sont encore enlisés dans la boue des tranchées en ce début de printemps 1917. Après la sanglante répression des mutineries de début avril, les soldats français sont loin de se douter qu’une grande partie de leur sort se joue à Paris où l’union sacrée a volé en éclat. Le député Clémenceau livre une guerre ouverte au président du conseil par l’intermédiaire de son journal. Loin des préoccupations quotidiennes du front, l’opposition mené par le vieux tigre veut encore mordre et faire déchoir le gouvernement mené par Cailleaux.

Silas Corey - Tome 1 : Le Réseau Aquila 1/2 - Par Fabien Nury et Pierre Alary - Glénat
Silas Corey - Tome 1 : Le Réseau Aquila 1/2
Fabien Nury et Pierre Alary - Glénat ©

En engageant Silas Corey, ancien journaliste, soldat blessé au front, pour retrouver un reporter de L’Homme enchaîné, Hector Casella, Clémenceau espère prouver la trahison du leader du gouvernement. Aventurier corsaire, plein de classe et d’arrogance, le détective ne se contentera pas de ce seul salaire et ira chercher d’autres revenus au 2e Bureau d’espionnage ainsi qu’auprès de Mme Zarkoff, riche industrielle de l’armement qui semble compromise dans cette affaire. À l’aide de son majordome cochinchinois, Nam, il commence la traque mais ne tarde pas à croiser la route du mythique espion à la solde du Kaiser, Aquila.

Fabien Nury (W.E.S.T, La Mort de Staline) revient avec un scénario complexe et dense dans l’univers de la Première Guerre mondiale. Après avoir traqué les profiteurs de guerre et dépeint les envies de vengeance dans Il était une en France, il reprend ce fil rouge qui dénonce la fatuité des puissants premiers bénéficiaires de ces boucheries sauvages et sanguinaires.

Ce récit vif et vigoureux est porté par le personnage principal autour duquel tourne tous les autres intervenants. Cette fripouille, insolente et pleine de morgue, semble être à la recherche d’autre chose que de ce reporter. L’intrusion en flash-back mène à penser que le traumatisme de la barbarie ne s’est pas effacé chez cet impétueux combattant, opiomane et égotiste.

Silas Corey - Tome 1 : Le Réseau Aquila 1/2
Fabien Nury et Pierre Alary - Glénat ©


Le talent définitivement reconnu de Nury est porté par le dessin dynamique de Pierre Alary (Belladone) même si quelques traits s’échappent parfois chez les personnages en arrière-plan. Tournant sur une intrigue prenante entre Histoire et espionnage, portée par la forte personnalité du personnage principal, véritable pivot du récit, l’histoire racontée par les auteurs sait combiner scènes d’action enlevées et véloces et phases plus posées où les réseaux de relations entre personnages s’approfondissent.

L’intelligence et le caractère bien trempé d’un héros amoral et attachant font de ce premier tome un excellent démarrage d’une série réussie.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :