Newsletter ActuaBD

Silien Melville, T1 : Opération Arpège - Par Djian & Cyrille Ternon - Vents d’Ouest

  • Ancien légionnaire, Silien est maintenant un Smicard qui lorgne vers le canal ... Jusqu'à ce qu'un ancien de son régiment meure presque dans ses bras. Ses vieux réflexes devront vite lui revenir pour sortir d'une histoire vaseuse qui semble se refermer sur lui. Un récit âpre et glauque, qui se lit d'une traite, comme une longue course-poursuite.

Silien Melville est pompiste à deux pas du périph’ parisien. Travailler la nuit, ça limite les rencontres et cette situation lui convient parfaitement… Mais une nuit de février 1994, un client débarque à la station et lui demande de faire son plein. Le type a deux balles dans le ventre.

En guise de paiement, il laisse un billet de cinq cents francs qui renferme un terrible secret. Le type est à peine reparti que Silien le remet enfin ! Ils étaient à la légion ensemble. Entre eux, il reste même une vieille dette qui n’a jamais été soldée… Par ce secret qui lui revient comme un boomerang, Silien sait qu’il vient sans le vouloir d’être plongé dans une affaire incroyable, un complot diabolique qui risque de lui coûter la vie…

Silien Melville, T1 : Opération Arpège - Par Djian & Cyrille Ternon - Vents d'Ouest

Si le récit débute doucement, lorgnant vers Ciao Pantin !, le rythme s’emballe dès la quatrième page pour ne plus subir aucun temps mort. JB Djian nous prouve qu’il est un excellent conteur de polar. Son récit est aussi simple qu’efficace : en pleine identification, le lecteur, comme le héros, perçoit progressivement les éléments de l’intrigue. Entre les course-poursuites, les rendez-vous qui pressentent l’abattoir et les coups-fourrés par journaux interposés, toutes les situations caractéristiques du polar en font une réussite. Rien que le nom du héros donne d’ailleurs un aperçu des nombreux clins d’œil aux films de Jean-Pierre Melville.

Le dessin de Cyrille Ternon n’est bien sûr pas étranger à l’efficacité de l’album : dans un style ultra-réaliste où la photographie se mêle au dessin tout en respectant l’univers de la bande dessinée, son graphisme entraîne le lecteur dans une chevauchée glauque et violente.

Maintenant que le premier effet de surprise est passé, on attend impatiemment le second tome pour concrétiser l’ambiance de la série.

Comme pour les quarante nouveautés choisies par Glénat pour fêter ses quarante années d’édition, Silien Merlville bénéficie d’une jaquette, avec au dos, une très belle composition de planches noires et blanches.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD